Mon grand roman

Le titre de ce roman n’est pas encore définitif…

J’ai commencé à écrire toute petite, mais plus particulièrement en 6ème durant les heures d’études. En 3ème, j’ai trouvé une idée de roman et… eh bien, j’y travaille encore !

J’ai écris la moitié du premier tome jusqu’en seconde, puis je l’ai abandonné. Je suis passée directement au deuxième tome, plus palpitant. Que j’ai écris jusqu’en début de deuxième année de licence. Et j’ai arrêté. J’en avais marre de ces personnages, de cet univers, de cette histoire sans fin. J’avais besoin d’écrire autre chose, plus court, plus vite fini. C’est ce que j’ai fait et j’ai écris La Marque des Dragons (voir article suivant) en quelques mois à peine, l’été. Et puis j’ai totalement arrêté l’écriture. Pendant plus d’un an.

Lors de l’été 2011, j’ai finalement repris mon premier roman. J’y ai beaucoup réfléchis, l’intrigue, le background, je me suis même fait un site perso sur dreamweaver pour avoir tous les éléments importants sous la main. J’ai donc décidé que le 1er tome serait supprimé et que le deuxième deviendrait le premier. Il s’agit d’ailleurs toujours d’une trilogie, donc j’ai, comment dire ? beaucoup de travail !

J’ai écris déjà 600 pages environ jusqu’à février de cette année. Et de nouveau je suis un peu en panne. C’est tellement long d’écrire, que je veux toujours modifier des éléments du début avant de continuer. Mon premier « livre » se divisera donc en deux tomes, pour faciliter la lecture, et plusieurs parties dans chaque. J’ai fait le plus gros, il me reste le plus facile. Mais la première partie m’embête un peu, je ne la trouve pas assez dynamique. Alors je cogite.

C’est alors que j’ai décidé de réécrire La Marque des Dragons (voir l’article concerné). Je suis donc en pause sur ce roman, mais j’ai de nouveau des idées et je pense m’y remettre à la rentrée de septembre.

Maintenant, c’est bien joli tout cet historique, mais vous vous demandez peut-être de quoi cela parle ?

S

C’est de la fantasy, dans un monde de style médiévale. Pour résumer très très brièvement et grossièrement, car il y a de nombreuses intrigues annexes et personnages secondaires importants, l’histoire commence au tout début d’un nouveau règne. Le roi et la reine, de jeunes jouvenceaux doivent gouverner un pays qu’ils découvrent au bord de la guerre. Au sud, le peuple voisin a commencé à les envahir. Absolument pas soutenus par la régence, les gens du sud se rebellent, guider par une femme qui veut certes délivrer son pays, mais réclame à son tour un droit sur le trône.

Il y a un peu de magie (de moins en moins, à chaque réécriture et lecture, j’enlève tout ce qui n’est pas indispensable), mais j’essaye de montrer une histoire assez réaliste où la guerre n’est pas dissimulée, ni les sentiments humains, positifs, comme négatifs. J’essaye également de montrer la lente évolution des personnages qui prennent peu à peu de l’âge et de l’expérience. Chez moi, tout ne leur ai pas inné, même si parfois ils ont du coup l’air un peu « à la rammass' » parfois dans le début du texte, mais j’assume !

Cet article, publié dans Ecriture, Mon grand roman, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Mon grand roman

  1. despratestudents dit :

    Même les grands écrivains ont eu des pannes, ont mis des années à trouver ce qui ferait de quelques lignes leur grand ouvrage, alors… Comme je te le dis à chaque fois, peut-être bien qu’un jour, si tu saute le pas d’envoyer à une maison d’édition, tu perceras! ^^ (Il n’y a que Stendhal pour écrire la chartreuse de parme en une nuit, et encore c’est une légende et je n’aime pas Stendhal!!!! ^^)

    J’aime

  2. Ameth dit :

    j’espère pouvoir le lire en version publiée de façon officielle un jour 🙂

    J’aime

  3. Bravo pour votre si belle ténacité et votre talent, j’en suis certain

    J’aime

  4. ericgracken dit :

    La meilleure façon de retrouver l’inspiration c’est bien de relire ce que nous avons écrit. Certains auteurs lisent d’autres ouvrages, je pense que chacun utilise sa propre méthode, différente en fonction du type d’écriture (Roman, Essai etc).

    J’aime

  5. Andy Ferguson dit :

    Je tombe sur ton blog et sur cet article et ton histoire me fait penser à A Song of Ice and Fire de GRRMartin, t’en es-tu inspirée pour conduire ton récit ?
    Bon courage, l’écriture n’est jamais évident. Ecrivant une série en scénario, je sais ce que c’est de devoir mener un volume à son terme.

    J’aime

    • Bonjour !
      merci de la comparaison qui me fait très plaisir ! En fait, j’ai commencé l’écriture et fait la trame complète du roman presque 10 ans avant de découvrir GRR Martin ! 🙂

      J’aime

      • Andy Ferguson dit :

        Il n’a qu’à bien se tenir alors, cela dit tu as de la marge vu le temps qu’il met à écrire chaque bouquin, tu peux être largement rassurée ! Je n’ai peut-être pas bien fouillé dans ton blog mais on a des extraits de cette histoire ? Vu qu’il y a plusieurs personnages, tu en fais un roman choral ? Je serai curieux de savoir comment tu l’as construit.

        J’aime

      • oui, ouf 😉
        Non, je ne crois pas avoir mis d’extrait…
        et oui, plus ou moins, on suit différents personnages selon les moments et les situations 😉

        J’aime

  6. clairebelgato dit :

    Tu me rends très curieuse sur ton livre !!! Bravo en tout cas ! j’essaie moi aussi d’écrire quelque chose mais là aussi… panne sèche !

    J’aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s