Une histoire de dents… suite et fin

Il y a déjà quelques mois, je vous avais dit qu’il faudrait que je me fasse arracher les 4 dents de sagesse. C’est maintenant chose faite et donc l’explication de mon absence des derniers jours.

J’ai dû donc prendre tout d’abord le rendez-vous avec le médecin en octobre (½ heure pour qu’il regarde la radio, me fasse ouvrir la bouche et c’est à peu près tout). Ensuite, un second rendez-vous avec l’anesthésiste, pas beaucoup plus long.

Et enfin l’opération.

Comme il fallait que j’y sois à 7heure, il a fallu que je rentre chez mes parents la veille. Mais il y avait eu de grosses tombées de neige. Par chance, j’ai mon premier train en sortant du boulot. Puis le second pour aller à Lyon. Et là, à Part-Dieu, ils annoncent qu’aucun train de circule entre Part-Dieu et Grenoble, qu’il faut aller à Perrache (ils auraient pas pu nous en informer plus tôt?). Du coup, j’ai dû prendre le métro pour aller à Jean Macé et récupérer un train. À cause de la neige, ma mère décide que nous dormions à l’hôtel, sur place, plus près de la clinique histoire de pouvoir arriver à l’heure.

Je sors du train, attends qu’elle sorte du boulot, on reprend la voiture, on essaye de la garer, on rencontre les premiers gens bourrés à cause du Beaujolais nouveau et l’hôtel affiche complet sauf une chambre très chère.

Donc retour maison, à presque 1 heure de là, j’arrive donc bien tard sachant que j’aurais pu arriver 1 heure plus tôt. Douche à la bétadine, très pratique et petit dodo.

Réveil à 5h le lendemain matin et nouvelle douche à la bétadine. On part, il commence à neiger. On revient, j’ai oublié le dossier. On repart, la neige commence à tenir, ça glisse sur certaines routes.

Finalement on arrive à peine après 7 heures, pour apprendre que je passe à 11h15 !

Donc je suis amenée vers un lit et on attend.

Ma mère s’en va faire des courses, je vais mettre la magnifique chemise de nuit bleu de l’hôpital, bien transparente, pour être bien à l’aise et d’énormes chaussons blancs, très utile, je pourrais mettre les deux pieds dans le même.

Je suis ensuite amenée dans la salle de réveil par un infirmier, puis installation de la perfusion, encore de l’attente. Je suis enfin amenée au bloc, le chirurgien n’est pas encore là, mais un autre médecin regarde ma radio et demande à une infirmière de chercher la fraiseuse. Je demande ce qu’il se passe : il va falloir ouvrir et enlever un morceau d’os d’un côté, parce que la dent n’est vraiment pas dans le bon sens.

On me met un masque à oxygène, pas très pratique, puis l’anesthésie. Sensation bizarre, picotements, j’ai l’impression de ne pas arriver à respirer et pouf, plus rien (et tant mieux).

Réveil un peu brutal dans la salle de réveil, sans qu’on me laisse prendre mon temps. On m’enlève au bout d’un moment les grandes bandes de compresse que j’ai dans la bouche. J’ai déjà mal d’un côté et du mal à respirer et avaler à cause de l’intubation. Assez vite, je suis mise de côté, puis on me ramène dans « ma » chambre. L’infirmier essaye de plaisanter comme à l’aller, mais je suis encore dans le cirage. Puis, je me recouche, on me met un joli nœud avec de la glace autour des joues et dodo. Régulièrement, les infirmières viennent voir comment je vais, m’apporte à manger, le médecin vient voir si tout va bien.

J’ai toujours très mal du côté où ils sont allés fouillés dans l’os, malgré l’assurance du médecin, mais ça va plutôt bien. Manger même une compote est en revanche compliqué.

Enfin, je rentre à la maison, parler est difficile, j’ai dû mal à ouvrir la bouche, articuler et j’ai la gorge abîmée.

Je suis encore bien fatiguée, avec des bajoues de bouledogue à défaut de hamster, je n’arrive pas à mâcher, ni à cracher (pratique pour se laver les dents!) avec de jolies cernes sous les yeux et qu’une envie, dormir encore !

hamster1Par ailleurs, à cause de ça, je suis très en retard sur mon NaNoWriMo !

Cet article, publié dans Divers témoignages, Un peu de tout, un peu sur moi, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Une histoire de dents… suite et fin

  1. despratestudents dit :

    Bon courage!!!!!! Je pense à toi!

    J’aime

  2. DrV dit :

    Voilà pourquoi je ne recommande pas à mes patients d’extraire mes dents de sagesse !

    J’aime

  3. Polina dit :

    Je n’ai jamais autant dormi qu’après cette opération, bon courage à toi !

    J’aime

  4. Ping : Pour y voir plus clair… | Girl kissed by fire

  5. Ping : Sommaire | Girl kissed by fire

  6. Ping : Sommaire | Girl kissed by fire

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s