Cycloïd-e

Cod.Act, Cycloïd-e, (Suisse)

Un objet-spectacle, une sculpture sonore fascinante!

D’abord, le désir d’approcher des mécanismes produisant des mouvements ondulatoires visibles et de les mettre en relation avec le développement des ondes sonores. Un pendule. Et si ce pendule était composé de segments articulés à l’horizontale, si l’effet de gravitation était remplacé par un moteur? Dès lors, les segments du pendule deviennent des tubes métalliques équipés de sources sonores et d’instruments de mesure capables de les faire résonner en fonction de leur rotation. Se révèle alors une succession de mouvements imprévisibles. L’équilibre des échanges d’énergie dans les segments approche la perfection, les trajectoires se résolvent de façon étonnement juste et naturelle. Il s’agit d’Harmonie. Par sa danse fascinante et hypnotique, Cycloïd-ε trace l’espace d’orbites sonores pour former une œuvre cinétique et polyphonique unique, à l’image du «Ballet cosmique», dont le physicien Johannes Kepler fait référence dans sa «Musique des Sphères» en 1619.

 cyclo1

C’est sculpture-spectacle était présente au rendez-vous des arts numériques de Bron en 2013. à en entendre parler, à voir une vidéo de mauvaise qualité sur ordinateur, je redoutais vraiment cette animation. En effet, elle prenait une bonne partie de la salle principale (où je n’étais finalement pas) et le bruit qu’elle semblait faire (20 minutes toutes les 2 heures !) me semblait difficile à supporter durant 4 jours.

Mais finalement, ça a été une bonne surprise. Le bruit est intense lorsqu’on est dans la pièce, prenant, mais ne résonne pas et je ne l’ai donc pas entendu lorsque j’étais ailleurs. Le son est d’ailleurs moins aigu, beaucoup plus supportable en vrai. Le tournoiement des des tubes métalliques, un peu comme un fouet articulé, est assez hypnotisant et finalement on peut regarder plusieurs fois ce spectacle sans se lasser.

C’est vraiment original et si vous en avez l’occasion essayez de le voir.

D’ailleurs, si ça vous intéresse, vous pouvez aller sur leur site : vous trouverez des explications sur la philosophie de cette œuvre supposée nous transmettre le chant de l’univers, des photos, des vidéos et même des diagrammes expliquant comme l’objet fonctionne.

Cet article, publié dans Divers témoignages, Un peu de tout, un peu sur moi, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Cycloïd-e

  1. Ping : Pour y voir plus clair… | Girl kissed by fire

  2. Ping : Sommaire | Girl kissed by fire

  3. Ping : Sommaire | Girl kissed by fire

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s