Mémoires d’une geisha

Le roman a certes été écrit par un américain, mais il est très documenté et offre une plongée directe dans le mode mystérieux des geisha.

memoires-d-une-geisha_1208175484

Une geisha est une sorte de grande courtisane, son rôle est de divertir des hommes. Mais là où leurs compétences s’arrêtent à la chambre à coucher et à la beauté dans la plupart des pays, les geishas sont expertes dans l’art de la danse, du chant, de la musique, de la cérémonie du thé et de la discussion.

Les mémoires d’une geisha raconte l’histoire de Chiyo, vendue par son père avec sa sœur. Emmenée à Tokyo, elle est rapidement séparée de sa sœur, plus âgée, et arrive dans une okiya, une maison de geisha. Sa vie change et elle devient une petite servante, avec Pumpkin, une fille de son âge et la célèbre geisha Hatsumomo, hautaine et orgueilleuse. Celle-ci semble voir immédiatement dans les yeux couleur mer, si rares au Japon, de Chiyo une future rivale, et décide donc de lui pourrir la vie. Certes, ce n’est pas très raffiné comme manière de parler, mais s’est assez représentatif de ce qu’il se passe. Heureusement, Chiyo est repérée par Hameha, une geisha célèbre, rivale de Hatsumomo et décide de prendre la petite sous son aile avec un pari fou : Chiyo, devenue Sayuri, devra avoir remboursé la dette de son éducation en moins de 6 mois.

 memoirs_of_a_geisha_29

Dans le livre, toute l’éducation de la geisha est décrite en détail : on voit par exemple que les geisha doivent dormir sur le dos, la nuque sur un appuie-tête qui permet de préserver leur coiffure qui tient plusieurs jours. Pour apprendre à ne pas gâcher leur coiffure, les maiko, apprenties-geisha, voient leur tête de futon couverte de poudre de riz. Si elle bouge, la poudre macule leur coiffure et elle doivent la refaire le jour suivant, jusqu’à ce qu’elles y arrivent. Et évidemment, faire une coiffure aussi délicate et rigide est extrêmement douloureux.

On voit également comment une geisha travail : l’apprentissage de tous les arts, mais également de la séduction, en ne dévoilant que leur poignet pour montrer un bout de peau sans maquillage.

Dans le film, ça va évidemment plus vite, même s’il dure déjà 2h30 ! Les décors et les costumes sont absolument sublimes. Les actrices sont très douées, que se soit l’hautaine et très belle Gong Li dans le rôle d’Hastumomo, la sage Michelle Yeoh qui interprète Mameha et Zhang Ziyi qui joue Sayuri. Ces deux dernières ont déjà joué ensembles dans Tigre et Dragon et leur binôme « grande sœur-petite sœur » fonctionne à merveille.

 Geisha7

Si vous n’avez pas encore vu ce film, foncez ! C’est très intéressant, très beau, très humain.

Quant au livre, il vous plaira sûrement si vous êtes intéressés ou passionnés par la Japon, les univers de femmes, d’arts et de subtilités, d’amours contrariées et de geishas jalouses !

Le petit truc en plus : le film a fait pas mal de bruit lorsqu’il est sorti. En effet, les actrices sont d’origines chinoises, parlent chinois, mais ne connaissent rien au Japon ! Elles ont donc appris les textes japonais juste à l’oreille. Évidemment, les japonais n’ont pas vraiment apprécié !

 

Livre : Geisha, Arthur Golden, 1997

Film : Rob Marshall, 2005

Scénario : Robin Swicord & Doug Wright

Musique : John Williams

Avec : Ziyi Zhang, Ken Watanabe, Kôji Yakusho, Michelle Yeoh, Kaori Momoi, Youki Kudoh, Li Gong, Kenneth Tsang, Suzuka Ohgo.

 

 

Et si vous ne l’avez pas encore fait, votez à mon sondage d’hier, j’ai besoin de votre avis !

 

Cet article, publié dans Films et séries, Histoires de vie, Lecture, Multimédia, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mémoires d’une geisha

  1. Polina dit :

    Ce film est empreint d’une véritable poésie, à déguster délicatement, « avec des baguettes »…merci de m’avoir rappelé tant de beaux souvenirs, j’ai envie de le regarder à nouveau ce week-end !

    Aimé par 1 personne

  2. Kimysmile dit :

    J’adore, j’adore, j’adore ! Que ce soit le film ou le livre, je suis super fan !

    J’aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s