Le Masque de Brumes

claude, clément, didier, Jean et Zad

En Afrique, un faux sorcier de la ville raconte d’incroyables histoires qui séduisent deux jeunes garçons. Sans faire leurs adieux, ils s’en vont à l’aventure. Vexés, les dieux décident de faire disparaît le masque totem du village. Mwanda se charge alors de le retrouver et surtout de le mériter pour pouvoir le ramener au village.

L’histoire est simple et poétique. Les dessins, qui semblent être faits à la craie, ont bien les couleurs Africaines : marron, ocre, jaune, rouge, mais également du vert et du bleu lors du périple du jeune garçon.

à lire et faire lire aux enfants pour qu’ils apprennent ce que valent le courage et la persévérance. De plus, les adultes auront plaisir avec ce conte traditionnel doux-amer, d’une quête, qui aboutit jusqu’à un combat récompensé par une figure féminine allégorique qui ouvrira les yeux du héros.

 1293367_3194405

Il s’approcha et demanda : 

Grand-mère, dis-moi, qui es-tu ?

L’ancêtre tourna vers l’enfant un regard voilé de nuages.

Je suis la tristesse des hommes.

La vieille entra dans l’Océan.

ses longs cheveux blancs s’emmêlèrent à la houle, qui l’attira jusqu’à ce qu’elle eût disparu au cœur des remous affolés. 

Cet article, publié dans Lecture, Littérature Jeunesse/Young Adult, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s