La Déesse Isis

ankh-and-sun

Depuis que j’ai découvert l’Égypte antique à l’école primaire, j’ai toujours été fascinée par cette déesse. Bien sûr, ma période Égypte antique est passée, mais lorsque je repense à cette déesse, je ne peux m’empêcher d’être admirative : c’est l’une des rares divinités païenne qui a totalement traversé les siècles, fascinant les hommes, ne prenant quasiment aucune ride.

J’avais donc envie de lui consacrer un article.

Isis ne fait pas partie des toutes premières déesses du panthéon égyptien, mais naît, en compagnie de sa sœur, Nepthys, et de ses frères Osiris et Seth pour prendre sa place en tant que déesse primordiale, au même titre qu’Aphrodite ou Athéna en Grèce Antique, juste après Rê en Egypte, ou Zeus en Grèce, pour vous situer son importance. Mais de part son rôle et son intelligence, elle est même bien plus importante !

 isis_maat

Concentrons-nous tout d’abord sur son histoire et ses légendes avant d’étudier la symbolique qu’elle a pu avoir.

Comme l’inceste est tout a fait légitime dans les mythologies, Seth et Nepthys se marient, tandis qu’Osiris et Isis en font de même. Osiris étant l’aîné, il doit devenir roi du monde humain. Seth décide de se débarrasser de son rival et frère. Il lui apporte un immense coffre en bois précieux et lui propose de s’y allonger. Mais une fois dedans, Seth et ses complices enferment Osiris et le jettent dans le Nil.

Isis est informée de cet événement et refuse de faire son deuil. Elle décide alors de chercher le corps de son époux. Aidée par des enfants, elle apprend que le coffre s’est encastré dans le tronc d’un tamaris géant, à Byblos. Isis supplie le roi du pays pour qu’il lui rende son époux et elle cache la dépouille dans les marais.

Mais alors qu’il chassait dans les mêmes marais et qu’Isis s’était absentée, Seth trouve la dépouille de son frère et le découpe en 14 morceaux. De nouveau, Isis repart à la recherche de son mari. Un seul morceau ne fut jamais retrouvé, le membre viril d’Osiris, mais celui-ci a tout de même eut le temps de fécondé le fleuve (ce qui donne les crues du Nil).

Nepthys vient alors aider sa sœur et animées toutes deux par le souffle de vie (les deux déesses sont souvent représentées avec des ailes), elles raniment en quelques sortent la momie d’Osiris qui deviendra le dieu des morts.

isis_osiris

Susan Seddon Boulet

Isis mettra au monde peu de temps après un fils, Horus, qui vaincra son oncle. L’enfant a été conçu après la mort d’Osiris (eh oui…) et après une enfance difficile à cause de Seth qui voit évidemment en lui un rival, il deviendra roi.

C’est l’histoire principale d’Isis. Mais il y en a d’autres, notamment la manière dont elle est devenue aussi puissante. Je ne sais pas si vous êtes familiers avec le pouvoir des noms, le pouvoir des mots. C’est quelque chose qu’on retrouve assez souvent en fantasy. Si vous connaissez le vrai nom des choses ou des gens, vous possédez cette chose ou cette personne (cf Ursula le Guin dans les Contes de Terremer, ou plus récemment Rumplestilskin dans Once upon a time). Eh bien il en va de même ici.

Pour ressusciter son mari, Isis a besoin de pouvoirs plus puissants, elle récupère un peu de salive de Rê et façonne avec un peu d’argile un serpent qu’elle anime du souffle de vie. Le serpent mord le dieu et celui-ci tombe malade. Isis lui propose son aide, mais pour le soigner, elle a besoin de son nom, car on ne peut soigner quelqu’un si on ne sait qui il est vraiment. Rê énumère ses noms, mais les charmes d’Isis ne fonctionnent pas. La déesse le morigène, lui rappelant que c’est sa vie qu’il joue. Finalement, il avoue, elle le soigne et exige ensuite de lui le pouvoir nécessaire afin de redonner la vie à Osiris.

Isis est une déesse puissante, à la fois mère et épouse, reine et magicienne, qui règne sur le monde des humains et des morts. Il est donc normal qu’elle ait fasciné et ait pris autant d’importance. Déjà dans le panthéon égyptien, elle se confond avec Hathor, la déesse de l’amour.

 isis_600_4

Lorsque les grecs envahissent l’Egypte, puis les romains, les cultes se mélangent. Contrairement à la religion chrétienne plus tard, les romains assimilent les autres religions à la leur. C’est donc tout naturellement que le culte isiaque est adopté et trouve une place de plus en plus grandissante à Rome.

Même si la déesse est parfois associée à des déesses locales (Sérapis, par exemple, ou la vache Io, plus tard, en Grèce), elle envahit toute l’Antiquité : Macédoine, Italie, actuel Moyen Orient, actuelles France et Grande-Bretagne.

Des temples dédiés à Isis sont retrouvés dans toutes les grandes villes, comme à Lyon (près de Fourvière) ou à Paris. D’ailleurs le nom même de Paris viendrait, selon certaines étymologies de « par Isis » signifiant « à côté d’Isis » référant à une ville située près d’un grand temple d’Isis !

On retrouve l’importance de la déesse d’Isis dans le monde romain, dans le roman d’Apulée, l’Âne d’or. Dans ce roman initiatique, un jeune homme décide de voler une potion pour se transformer en oiseau, mais malheureusement, se trompe et se transforme en âne. Enlevé par des brigands, il lui arrive toutes sortes d’aventures. Pour redevenir humain, il doit manger une rose, qu’il trouvera devant un culte d’Isis.

À peine évoqués, on trouve là les mystères isiaques, une cérémonie religieuse secrète qui se rapproche sûrement des mystères éleusiens, dont on ne sait rien. De toute évidence ces mystères ont un rapport avec la katabase, cette descente aux enfers nécessaire afin de revoir la lumière, une renaissance nécessaire afin de devenir meilleur. Que ce soit Orphée qui descend aux enfers ou Isis qui fait renaître son époux, on retrouve ici, cette même idée qui est recherchée par les adeptes du culte.

 culte d-isis

La transition vers la religion chrétienne n’est vraiment pas difficile à faire, peut-être vous en étiez vous douté également.

Avec Isis, on retrouve tous les éléments de la Vierge Marie. Elle conçoit Horus alors qu’Osiris est déjà dans le monde de l’au-delà. Elle est à la fois femme et déesse, lien entre le monde humain et divin. Elle est la symbolique du souffle de vie, de résurrection et Osiris a également souvent été comparé à Jésus Christ, qui, mort, a ressuscité et règne sur son peuple depuis l’au-delà.

Isis est de plus souvent représentée comme une femme assise, allaitant un petit enfant dans ses bras.

Egyptian_-_Isis_with_Horus_the_Child_-_Walters_54416_-_Three_Quarter_Right

Il est d’autant plus probable que la religion chrétienne ait puisé dans l’iconographie égyptienne pour créer son image de la Vierge Marie puisque à l’origine les représentations divines n’étaient pas acceptées et que c’est la seule déesse mère occidentale représentée avec un enfant dans les bras.

La trace d’Isis perd ensuite de son importance, mais reste présente malgré tout. Au Moyen-âge, la légende est réinterprétée et surtout, Isis devient une allégorie théorique, celle de la fertilité (logique pour une déesse-mère) de la terre et de l’esprit.

À la Renaissance, Isis est devenue un personnage mythologique au même titre que les dieux et héros grecs et devient aïeule de la famille des Borgia, qui, comme bon nombre de familles avant eux, cherchent une ascendance divine.

Au XVIIe siècle, Isis devient la « mère alchimie » sans que je comprenne bien pourquoi, sans doute parce qu’elle est considérée comme la grande déesse, la Femme, le mystère de la féminité et donc de la nature, de la magie, etc.

C’est donc sans doute à partir de cette idée qu’au siècle des Lumière cette figure est reprise par les Francs-Maçon qui en font une figure symbolique lunaire, et donc ésotérique.

Avec tous ses éléments, Isis devient à la fois la figure de la déesse-mère, de la femme et de ses mystères, de la magie, de la nature, mais aussi du danger qu’elle pourrait représentée une fois dévoilée et en pleine possession de ses pouvoirs. Isis dévoilée serait alors dangereuse, mais un danger pour celui qui qui oserait sans servir sans savoir réellement comment les utiliser.

C’est donc ainsi qu’avec Victor Hugo, Isis s’assimile à Lilith, le démon femelle de la tradition hébraïque, le Mal incarné.

« La fille de Satan, la grande femme d’Ombre, Cette Lilith qu’on nomme Isis au bord du Nil. »

La Fin de Satan, Le Gibet – Livre deuxième, II. Jésus-Christ, X. Lilith-Isis

Néanmoins, ce qui est mal n’est pas forcément totalement négatif :

« Un jour, dans le Portique, on demandait: quelle déesse voudriez-vous voir nue ? Platon répondit: Vénus. Socrate répondit: Isis. Isis, c’est la Vérité. Isis c’est la Réalité. Dans l’absolu, le réel est identique à l’Idéal »

Les Travailleurs de la mer, 1866

 AnkhSymbol

C’est malheureusement pour cela (je trouve) qu’Isis et sa croix ankh, croix de vie, est désormais associée à la mort et aux cultes occultes (jeux de sonorités pas voulus, désolée;) et satanistes, dénaturant ce qu’était tout d’abord Isis : une déesse-mère. La Wicca, un mouvement religieux né en 1970 regroupe plus de 21 000 adeptes à travers le monde et se rattache aux valeurs de la contre-culture Hippie, du féminisme et de l’écologie, s’inspirant notamment de l’Égypte antique et des déesses-mères.

Isis n’est pas un type de personnage comme peuvent l’être Arthur, Merlin ou Morgane des contes arthurien. On ne retrouve donc pas son « profil » dans les romans de nos jours, c’est une Déesse. Mais si vous êtes attentifs, vous vous serez peut-être rendus compte qu’on trouve le nom d’Isis un peu partout : dans les boutiques de beauté, dans les noms pour animaux, etc. Je trouve évidemment que c’est super joli, mais je trouve évidemment que c’est bien dommage si on n’en connaît pas la signification !

Donc j’espère que cet article vous aura intéressé et vous aura appris quelques petits trucs. Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’en poser ! Je ne saurais peut-être pas tout, mais je serais ravie de pousser un peu plus mes recherches !

Je me suis aidée de wikipédia pour guider le fil de mon article, surtout sur ce qui concerne Isis à l’époque plus contemporaine. Je m’y connais surtout en Antiquité !

Cet article, publié dans Divers témoignages, Un peu de tout, un peu sur moi, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour La Déesse Isis

  1. Ping : Sommaire | Girl kissed by fire

  2. Ping : Articles phares | Girl kissed by fire

  3. Ping : Sommaire | Girl kissed by fire

  4. Bonjour et Merci pour ce blog frais et pétillant :*)
    Savez-vous qui a peint la magnifique déesse Isis (3° image, art contemporain avec Horus sur ces genoux…) par hasard, Merci et bonne journée…
    jmichel

    J'aime

  5. Excellent, Merci :*)
    …Pour compléter votre étude de la façon dont les mythes (fonctions symboliques du cerveau) des égyptiens ont traversés l’histoire à travers les civilisation, je vous conseille d’étudier la naissance du monothéisme: Moise élevé à l’égal de Pharaon (sorti de l’eau lui aussi!) et ses relations avec Akhenaton , c’est instructif ;*)
    bien à vous,
    jmichel

    J'aime

    • De rien !
      oui effectivement, je ne me suis concentrée ici que sur la déesse Isis, mais je suis plutôt intéressée par tout ce que la civilisation égyptienne a donné par la suite, notamment dans les religions !
      Ravie d’avoir pu vous renseigner. à tout hasard, comment êtes-vous arrivés sur mon blog ? ça m’intéresse particulièrement !
      merci et bonne journée !

      J'aime

  6. La peinture d’Isis a été reprise par une « amie » facebook et j’ai trouvé  »
    Girl kissed by fire  » un avatar très original, même si cela provient de « Games of thrones », cela dénote un lien très fort avec la Kundalini, que votre blog ne dément pas ;*)

    J'aime

    • D’accord !
      je ne connaissais pas la Kundalini. Effectivement, mon avatar provient de Game of Thrones, comme le titre du blog, puisque Ygritt est rousse comme moi (et que je trouve l’expression « kissed by fire » très jolie) et que je suis une fan de la série !

      J'aime

  7. didier dit :

    Je vous félicite pour vôtre intérêt envers la déesse Isis.
    Merci Pour votre article, simple, complet, digne d’intérêt, bravo!

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s