Top chef semaine 9

Je suis arrivée un peu en retard, mais apparemment, ils ont encore une fois des commis pour les aider avec des aliments peu appétissants du genre rognon blanc, lapin entier, tête de canard, cervelle, anguille, etc. Le but de l’épreuve est donc sûrement voir les commis être horrifiés devant les aliments tandis que les candidats se mordent les doigts sans pouvoir rien toucher du tout.

 65801-abats

En deuxième épreuve, les candidats partent à la montagne pour utiliser des produits montagnards.

Après un super repas et une soirée de détente, le réveil est dur pour 4 des candidats. Ils doivent cuisiner avec des produits atypiques : l’ortie (assez facile en fait), le bois, le sapin et le foin.

Les orties, en fait, c’est assez facile à cuisiner. Il faut prendre des orties encore jeunes et les saisir non sur les côtés là où elles piquent, mais en plaçant les doigts sur le dessus et le dessous. Et même si vous vous piquez, ça fait circuler le sang, consolez-vous ! Ça se cuisine facilement, aussi bien en salé qu’en sucré, notamment haché très menu menu dans les cakes et gâteaux. Par exemple, on peut faire un cake aux orties et au fromage de chèvre ou bien un muffin chocolat-orties. L’essentiel est que l’ortie soit hachée très fine et cuite. Mais on peut également laisser l’ortie sécher et la moudre pour en faire une poudre (elle ne sera donc plus piquante). Ça n’aura donc plus un goût très prononcé, mais ajoutera une note colorée et très vitaminée notamment dans vos vinaigrettes ou vos sauces avec des pâtes, etc !

 soupe-dortie

Les makis d’orties, ça me paraît dangereux, mais s’ils arrivent à enlever les piquants, pourquoi pas, ça peut être vraiment sympa, je me demande comment ils vont réussi à faire ça !

Bon du coup, j’ai fait a cuisine en même temps (ben oui, moi aussi il faut que je mange et je n’ai pas suivi, mais si quelqu’un veut bien me le dire, je suis toute ouïe!)

L’autre épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef, les candidats ont donc droit à une vraie nuit, mais pas au super luxe d’un bon restaurant, tant pis pour eux !

Ils doivent associer dans un plat des ingrédients à priori impossible à cuisiner ensemble. Mais alors qu’ils ont choisi leur panier, ils doivent cuisiner avec le panier du voisin. Les complications ne s’arrêtent pourtant pas là, puisqu’en milieu d’épreuve ils doivent tourner et rejoindre le poste de travail de la personne à leur droite pour reprendre le plat en cours sans aucune explication. Puis, au bout de quelques temps, ils doivent une nouvelle fois de même, et ce petit jeu continue jusqu’à ce qu’ils retombent face aux plats qu’ils avaient choisi au départ, mais qu’ils n’avaient pas encore eu le temps de cuisiner.

 2012-fevrier-foin-01

Enfin, l’épreuve de la dernière chance a pour sujet les pommes de terre ce qui est plutôt intéressant et donne lieu a des résultats très différents et bien pensés, mais dont on ne voit pas les recettes évidemment et c’est bien dommage. Même si le candidat qui part n’est pas le meilleur cuisinier de l’équipe, je trouve que c’est dommage car il avait en tout cas un super esprit d’équipe et jouait au moins de façon fair-play ce qui n’est pas le cas de certains autres candidats…

Cet article, publié dans Multimédia, TV Show, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Top chef semaine 9

  1. C’est un classique de tous les shows de cuisine de ce genre, de sortir les morceaux de viandes bizarres 🙂

    J’aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s