Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

Annie Barrows et Mary Ann Shaffer

le-cercle-litteraire-des-amateurs-d-epluchures-de-patates,M23726

J’avais remarqué ce livre au titre étrange et j’ai donc décidé de lire sans avoir aucune idée de le lire. Malgré la couverture plutôt claire, j’ai été surprise de voir que c’était un roman épistolaire, un peu déçue vu que je n’affectionne pas particulièrement ce style…

J’ai donc commencé ma lecture, sans aucun a priori (j’ai vu ensuite sur Babelio qu’il y avait déjà plus de 500 critiques!).

Juliet est un auteur qui a publié une chronique durant la seconde guerre mondiale et son livre a été publié. Mais elle est en panne d’inspiration jusqu’à ce qu’elle reçoive la lettre d’un homme qui a trouvé l’un de ses livres et lui demande des renseignements sur l’auteur. De fil en aiguille, elle découvre le cercle des amateurs de littérature et de tourte aux épluchures de patates de Guernsey. Celui-ci a été fondé par hasard, sous l’occupation et Juliet fait connaissance de ses membres grâce aux échanges de lettres. Seule Elizabeth manque à l’appel et Juliet apprend qu’elle a été envoyée dans un camp.

Juliet décide donc de rencontrer les membres de ce club littéraire.

J’ai bien aimé cette lecture, on découvre une autre facette de la grande guerre avec l’occupation allemande dans les îles anglaises. Les scènes cruelles sont décrites sans pathos et sont contre-balancées par des scènes beaucoup plus « mignonnes ». Les personnages sont assez manichéens, mais l’histoire est sympathique, la dimension historique apporte réellement quelque chose, même si la fin est assez évidente.

La lecture se fait donc toute seule et je me suis laissée entraînée même si les thèmes abordés et la façon de les traiter n’étaient pas ce que j’affectionne théoriquement. Sachant de quoi parlait le livre et que c’était un roman épistolaire, je ne l’aurais sûrement pas lu, ce qui aurait été dommage. Certes, j’ai trouvé que certaines réactions des personnages n’étaient parfois pas très réalistes (Elizabeth n’a pas un comportement très maternel en situation de crise, mais passons), mais le fait d’avoir des voix multiples pour raconter ce récit est sympathique.

Si vous ne l’avez pas encore lu, si personne ne vous en a dégoûté à force de trop vous en parler, et que vous avez envie d’un petit roman qui change (en tout cas, grâce à la période décrite et les points de vue inhabituels pour moi, ce fut le cas), je vous le conseille !

Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

  1. Kimysmile dit :

    Je n’avais pas été franchement emballée par cette lecture, je ne sais pas pourquoi !

    J’aime

    • peut-être de trop hautes attentes ?
      pour ma part, j’ai trouvé la lecture facile et agréable, mais il est vrai que certains des personnages sont un peu caricaturaux et je reste sur mes positions, le fait que se soit un échange épistolaire empêche de vraiment approfondir le caractère des personnages.

      J’aime

      • Kimysmile dit :

        Oui c’est p-e ça qui m’a gênée, j’aurais voulu approfondir davantage l’histoire, les personnages 🙂

        J’aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s