Hunger Games 2 : L’Embrasement

J’avais déjà lu toute la saga en anglais, à l’époque où je ne tenais pas encore ce blog, mais la sortie du deuxième film m’a donné envie de relire tous les livres, en français cette fois.

hunger-games-embrasement-1

J’ai particulièrement aimé ce livre, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, on s’attarde beaucoup plus sur les personnages, sur le background, on découvre un véritable monde, avec un passé. Tout ne se passe que dans l’arène, comme dans le premier livre. Il y a un avant, pendant et après l’arène. Les héros sont condamnés par les hunger games qu’ils perdent ou même qu’ils gagnent, car le Capitole est le plus puissant.

Mais reprenons au début…

on a laissé Katniss et Peeta dans le train qui les ramenaient chez eux. Peu exploité dans le film, un détail à une extrême importance pour toute la suite de l’histoire : l’amour de Katniss pour Peeta était totalement feint, juste pour qu’ils puissent survivre dans l’arène. Mais ayant défié (inconsciemment) le Capitole en les forçant à accepter deux vainqueurs, Katniss ne doit la vie sauve qu’à cette histoire d’amour. Haymitch lui fait donc comprendre qu’elle doit continuer à jouer le jeu pour les caméras, tandis que le Président Snow en personne viendra la voir pour la menacer : ou elle fait croire au pays entier qu’elle était réellement amoureuse, ou il fera tué sa famille. En effet, dans les districts, beaucoup ont pris cet acte désespéré de sauver sa vie comme un affront et la rébellion guette.

hunger-games-2-catching-fire-est-tres-attendu

Tout se résume à ces quelques phrases et j’adore ce principe : Katniss n’a qu’une seule ambition : sauver sa vie et celle de ses proches. Les districts se révoltent pensant que Katniss deviendra la chef des rebelles et le Président Snow en tient Katniss responsable.

Ce que j’aime particulièrement c’est le fait que Katniss n’est pas du tout l’héroïne type, qui devient brave, héroïque. Même le triangle amoureux n’est pas aussi simple que dans d’autres romans. Elle n’aime pas Peeta, mais a des liens forts avec lui car ils ont traversé les mêmes épreuves. Quant à Gale, il est également clairement amoureux d’elle, mais ce n’est pas non plus son cas. Elle éprouve une certaine attirance, mais qu’elle ne laisse jamais s’exprimer pour diverses raisons : avant les jeux elle avait déjà décidé de ne jamais se marier pour ne pas avoir d’enfant et qu’ils ne risquent donc pas d’être envoyé dans l’arène ; après les jeux parce que cesser de jouer provoquerait sa mort. Comme le résume très bien Haymitch dans le film « ils ne descendront jamais du train » en réalité de cette tournée où ils doivent se montrer amoureux, ils pourront rester en vie seulement s’ils jouent la carte du parfait amour, pas seulement quelques mois, mais toute leur vie.

Capitol-Portraits-The-Hunger-Games-Catching-Fire

La deuxième partie du roman est également très intéressante. En effet, non seulement on découvre qui sont les autres vainqueurs, avec leurs caractères, de façon beaucoup plus détaillée qu’avec es tribut du premiers tomes qui font des personnages secondaires très flous ; mais en plus, le Capitole se dévoile peu à peu.

Bon, à ce stade, je pense que tout le monde a lu ou vu L’Embrasement pour que se soit un secret de polichinelle le fait que Katniss soit renvoyé dans l’arène. Comme je l’avais déjà dit lors de ma critique du film, j’adore l’arène où ils sont envoyés. De plus, le fait que Katniss agisse cette fois en équipe change la vie dans l’arène. L’action ne s’arrête jamais et une fois entré dans l’arène on ne lâche le bouquin qu’une fois le roman achevé.

the-hunger-games-catching-fire-international-trailer-header

J’ai trouvé moins pesante l’écriture que dans le premier tome. Souvenez-vous, certaines des réflexions de Katniss m’avaient paru un peu étranges, écrites à la première personne, comme si elle parlait aux caméras. Je n’ai vraiment pas eu cette impression dans ce tome.

Personnellement, je conseille de lire cette saga. Car si le 1er tome peut faire penser à Battle Royal, ou autres du mêmes genres, il y a malgré tout deux choses importantes, une vraie émotion dès les premières lignes et un vrai background avec une histoire bien ficelée qui tire sa genèse du premier tome et se développe dans les 2 suivants.

Et puis pour une fois qu’on a, de 1 une héroïne, de 2 qu’elle reste humaine, avec des aspirations tout à fait terre à terre, c’est plaisant. La même chose qui pourrait la faire paraître faible et inintéressante (la rébellion ne l’intéresse pas, tout ce qu’elle veut c’est sauver sa peau et celle de ses amis) la rend à mes yeux plus réaliste. Et j’aime bien les héros qui ne deviennent courageux ou beau ou héroïque que parce que le destin ne leur en laisse pas le choix, et non par un soudain regain d’énergie mystique !

hunger-games-2-caching-fire-jennifer-lawrence

critique du tome 1

le 2ème film

Cet article, publié dans Fantasy/SF, Lecture, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Hunger Games 2 : L’Embrasement

  1. Un jour je lirai les livres…. Un jour quand j’aurai le temps… ^^

    J’aime

    • l’avantage c’est que ça se lit très très vite, non seulement parce que c’est écrit assez gros, donc il ne faut pas se fier au format du livre, mais en plus parce qu’une fois absorbé dans l’histoire on lit très vite, c’est tellement simple et addictif qu’on a fini avant de s’en rendre compte !

      J’aime

  2. Ping : Hunger games : La révolte/The Mockinjay | Girl kissed by fire

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s