Les Aventures de Robin des Bois

18897621

1938

réalisé par Michael Curtiz et William Keighley

Errol Flynn et Olivia de Havilland.

Ce film, tourné en Technicolor trichrome

Alors, aujourd’hui, je vous parle d’un vieux film ! Pourtant, je pense qu’il est fondateur et à l’origine de tous les films de Robin des bois, mais également d’une bonne partie des romans traitant du sujet écrit après cette époque.

L’histoire, vous la connaissez tous, c’est la plus basique de Robin des bois, tirée des vieilles légendes. Richard Cœur de Lion a été fait prisonnier lors des croisades. Son frère, Jean sans terre, aidé de Guy de Guisborne, décide alors de s’emparer du trône et de s’enrichir sur le dos des pauvres paysans. Mais Robin de Locksley se dresse contre l’injustice et, caché dans la forêt de Sherwood, aidé de ses braves compagnons, Petit Jean, Will l’Ecarlate, Frère Tuck, etc, il décide de reprendre aux riches pour donner aux pauvres. Il rencontre la belle Marianne qui, bien que pupille du roi, comprend ce qu’il se passe et décide de les aider. Comprenant l’attirance mutuelle des deux jeunes gens, le prince Jean décide d’organiser un tournoi où Robin des bois, meilleur archer d’Angleterre ne pourra résister à se pavaner pour recevoir la récompense donnée des mains de Lady Marianne. Robin est fait prisonnier, s’évade.

Bientôt Richard Cœur de Lion revient en Angleterre, Marianne risque sa vie pour prévenir Robin de sa présence et sauver le roi. Finalement, Richard retrouve sa couronne, le Prince Jean est puni, Guy de Guisborne meurt et les amoureux sont mariés.

Aucune originalité, me direz-vous ; je vous répondrais qu’il ne peut y en avoir lorsqu’il s’agit du sujet d’inspiration. Et on retrouve en effet de nombreux éléments de ce film dans de nombreuses suites : par exemple, Robin des Bois porte de magnifiques collants verts, kitch, mais inoubliables.

Robin-des-bois

Alors, je ne vous cache pas que ce film a vieilli : les doublages, comme tous les enregistrements de l’époque ont particulièrement souffert des affres du temps, ni les décors, ni les costumes, ni les techniques martiales ne sont d’époques, mais ce n’était pas vraiment recherché à l’époque et c’est d’ailleurs plutôt bien respecté pour une période du cinéma qui n’en avait que faire. Vous ne trouverez pas de grandes scènes héroïques soutenues de par des musiques à la Hans Zimmer.

En revanche, le film est une prouesse pour l’époque. La couleur est bien conservée, la musique est variée, les dialogues sont souvent légers mais entraînants, comme la musique qui reste dans la tête. Et justement, c’est plutôt sympathique de voir ce film sans prétention, de voir l’évolution qu’il y a pu y avoir dans les autres films, les éléments qui sont restés similaires.

Eroll Flynn a été un acteur très connu à son époque. Homme séduisant, homme à femme, il a un charme que (je trouve) non pas les autres robins des bois, bien dans le thème du séducteur un peu moqueur.

Un peu moins de vingt ans après Robin des Bois, il a eu pour maître d’arme Bob Anderson, un épéiste renommé (mort en 2012) qui a doublé nombre de combats lors des premiers Star Wars et qui est devenu le maître d’arme des acteurs et cascadeurs du Seigneur des Anneaux.

Lady Marianne est elle incarnée par Ollivia de Havilland, qui a joué dans de nombreux films et a été primée plusieurs fois pour son talent d’actrice.

220px-Olivia_de_Havilland_in_The_Adventures_of_Robin_Hood_trailer_2

Donc si vous voulez vous replonger dans les légendes de Robin des Bois, si vous aimez les films de capes et d’épées ou même si vous souhaitez simplement trouver un petit film court, un classique pour votre week-end, foncez, je suis sûre que malgré (ou justement à cause de) son grand âge ce film mérite d’être vu. En tout cas, il a égayé nombre de mes soirées d’enfants et même si on s’amuse des moments et décors kitch, on se laisse facilement absorber dans l’histoire !

Cet article, publié dans Films et séries, Multimédia, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les Aventures de Robin des Bois

  1. Alison Mossharty dit :

    j’adore ce film ! Faut dire que j’ai une passion pour le l’âge d’or du cinéma hollywoodien (avec le code Hays etc… ) C’est sure que ça a un côté kitsch maintenant mais j’aime quand même =) Et puis, si tu le montres à des enfants, ça marche toujours : ils sont captivés ce que je trouve très sympa ^^

    J'aime

  2. clairebelgato dit :

    Rôh, j’adore ce film ! la première version de Robin des Bois que j’ai vue ! J’adore Olivia de Havilland, qui fait une très jolie Marianne ! Ça me fait penser que je n’ai jamais vu le Walt Disney, tiens !

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s