Demain j’arrête

Gilles Legardinier

Demain-jarrete

J’avais depuis longtemps vu ce livre qui me faisait de l’œil, mais je n’avais pas encore eu l’occasion de le lire, faute de temps et de moyen. J’ai enfin pu réparer ce manque et je ne le regrette pas ! Ce court roman se dévore en quelques jours tout au plus et allie émotions et humour avec une justesse rarement atteinte ! Le personnage principale est une femme, on pourrait donc penser à de la chick-litt (une jeune femme qui approche de la trentaine et qui cherche le grand amour), mais c’est écrit par un homme, et il y a une auto-dérision présente tout au long du roman, une intrigue bien menée, des personnages bien travaillés, même les secondaires et un suspens jusqu’au bout avec même un regain d’énergie à la fin.

L’histoire pour ceux qui comme moi n’en savaient rien, c’est celle de Julie, 28 ans, qui a abandonné ses études pour travailler dans une banque où elle ne se plaît pas. Un jour, un nouveau voisin emménage et elle est intriguée par son nom (Ricardo Patatras). Elle décida alors de voir à quoi il ressemble, mais n’y arrive pas, donc veut en savoir le plus possible sur lui. C’est ainsi qu’elle fait sa connaissance alors qu’elle a la main coincée dans la boîte aux lettres du beau jeune homme. Pour un bon début… ce n’est qu’un début ! La jeune femme enchaîne les gaffes pour revoir le beau Ric, mais elle se rend compte qu’il est charmant pour de vrai et qu’elle en est tombé amoureuse pour de vrai. Elle décide alors de changer de vie, de boulot et se rend compte que Ric lui cache sûrement quelque chose… mystère…

J’ai donc particulièrement aimé les situations improbables dans lesquelles se met Julie, mais aussi tout ce qu’elle ressent lorsqu’elle quitte son ancien boulot et attaque le nouveau puisque c’est ma situation actuelle, surtout que comme elle j’apprends travail commercial avec beaucoup de relation client.

Bon, dans les quelques défauts que j’ai noté, Julie dit avoir 28 ans au début du livre, puis, il y a un flashback où elle raconte la rencontre avec Rick jusqu’au jour présent et entre temps elle dit avoir fêté ses 29 ans. Personne ne l’a vu ? Bizarre…

J’ai aussi trouvé les déductions de Julie vers la fin du roman assez présomptueuses et la façon dont elle convainc tout le monde de la suivre dans sa folie pas du tout réaliste, mais la fin est assez sympa malgré tout.

En tout cas, si vous avez un long trajet en train ou envie de vous détendre, de rire entre deux romans tristes ou sérieux, rattrapez votre retard et lisez ce petit roman, vous ne le regretterez pas !

Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Demain j’arrête

  1. Kimysmile dit :

    Je vais essayer de le lire rapidement celui-ci 🙂

    J’aime

  2. Parole de Lea dit :

    J’ai beaucoup aimé !! =)

    J’aime

  3. Ping : Complètement cramé ! | Girl kissed by fire

  4. céline dit :

    Un roman détente qui fait beaucoup de bien. Même si j’ai préféré Complètement cramé, j’ai apprécié cette lecture!

    J’aime

  5. Ping : Et soudain tout change | Girl kissed by fire

  6. Ping : Ça peut pas rater | Girl kissed by fire

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s