Ensorcelé, Pour l’amour d’une reine

M.Loup-Ensorcelé

Marjorie Loup

Le résumé de ce roman m’a attiré. En effet, dès qu’on parle de Barjavel, je réponds présente !

Ce roman raconte l’histoire d’un jeune homme dont on ne connaîtra pas le nom. Le héros est Breton, et ami avec Merlin. Aussi lorsque celui-ci lui propose de rencontrer la Reine des Atlantes, afin de réaliser la Prophétie, il accepte, quitte à tout oublier de sa vie passée.

Un long voyage commence alors, en compagnie d’un petit colibris et de Merlin tour à tour inquiétant puis rassurant.

Le héros arrive alors dans un monde étrange, où se trouvent des créatures plus évoluées, hermaphrodites, ou centaures.

Ce roman tire son inspiration de Barjavel, on retrouve plusieurs thèmes chers à cet auteur, mais aussi de l’Atlantide de Pierre Benoît qui est d’ailleurs cité. Effectivement, on retrouve pas mal de point similaire avec l’Atlantide.

Ce qui m’a un peu déçu dans le début du roman, ou plus que déçu, peut-être perturbé, empêché de rentrer directement dans le roman, c’est le manque de contexte du début : on ne sait pas qui est le héros, ni d’où il vient. Par exemple, on comprend par la suite que cela ne se passe pas à l’époque arthurienne, mais cela reste assez mystérieux. De plus, son rapport avec Merlin est assez flou sur le début. Un autre défaut de ce roman (défaut que je connais particulièrement bien pour avoir le même), c’est qu’à force de tout vouloir décrire certaines phrases sont un peu lourdes et maladroites car il y a trop d’adjectifs qualificatifs à la suite. Alors certes l’atmosphère est bien rendue, mais parfois un peu plus de simplicité n’aurait pas nui à l’imagination.

Concernant l’histoire, même si certains points sont un peu flous et l’histoire d’amour un peu facile (évidemment, on se doutait qu’elle tomberait amoureuse, mais on ne sait pas vraiment pourquoi lui plutôt qu’un autre) ; j’ai été plutôt charmée par l’ambiance, l’imagination et la poésie autant des lieux décrits que de la plume de l’auteur.

Donc plutôt un bon roman, malgré quelques défauts (qui pourraient être facilement retravaillés, depuis moi), surtout pour les amateurs de romans poétiques et fantastiques !

Logo_noir_petit

Cliquez sur le logo pour trouver le livre !

Publicités
Cet article, publié dans Editions Hélène Jacob, Fantasy/SF, Lecture, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ensorcelé, Pour l’amour d’une reine

  1. Bonjour et merci pour votre avis pertinent.
    Je suis l’auteure de ce premier roman publié et je suis ravie de connaître vos avis, opinions, ressentis et critiques constructives.

    Je ne peux pas forcément tout justifier, mais je peux tenter de répondre à vos questions : il est vrai qu’au début, on ne sait pas qui est le narrateur ni ce qu’il fait là ni son vrai prénom. C’était volontaire de ma part, pour rester dans le mystère (et inspirée un peu de La Nuit des Temps de Barjavel). Mais peut-être qu’aujourd’hui, je le ferais autrement, d’autant plus qu’entre-temps, j’ai appris des techniques narratives.
    En effet, ce n’est pas la période arthurienne mais contemporaine.
    Le style d’écriture est particulier à ce roman, j’écris très différemment maintenant. C’était une sorte d’exercice de style ^^ en hommage à Barjavel. Ah l’erreur des adjectifs, en effet 😉
    Merci d’avoir apprécié le rendu de l’ambiance, c’est un point important de ce roman.
    Pourquoi la reine tombe-t-elle amoureuse du narrateur ? Aucune explication. Parce que l’amour est ainsi. Etant le narrateur, il faut bien qu’il lui soit arrivé un truc particulier lol.

    Merci d’avoir pris le temps de le lire et de le chroniquer 😉

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s