Quelqu’un pour qui trembler

CVT_Quelquun-pour-qui-trembler_7038

Gilles Legardinier

Thomas est médecin en Inde depuis des années. Il a toujours souhaité les personnes en difficultés et les pays touchés par la guerre ont bien souvent été ces dernières maisons. Mais un jour, il apprend par un ami de la fac que la femme qu’il a quitté pour partir en mission humanitaire a une fille. Elle a vingt ans, s’appelle Emma et est née sept mois après son départ.

Thomas, poussé par son ami Kishan, décide alors de rentrer en France. Il ne sait pas exactement comment se comporter, comment devient-on père, vingt ans après ? Que sait Emma de lui ? Le déteste-t-elle ou au contraire n’a-t-elle jamais entendu parlé de lui.

Bien décidé à se rapprocher de sa fille, il se fait engager comme directeur dans un foyer pour personnes âgées (un projet pilote où 5 petits vieux vivent séparément plus ou moins indépendants). Les petits vieux (et vieilles) ont chacun leur caractère, leurs lubies, leurs manies ; et Thomas rencontre aussi Pauline, l’infirmière qui s’occupe d’eux, ainsi que son fils.

L’histoire est posée, des personnages hauts en couleur, on sent bien que Thomas va essayer de résoudre les problèmes de ses pensionnaires, et on le regarde avec tendresse enchaîner les plans tordus pour faire connaissance avec sa fille sans qu’elle ne le sache (et là on lit avec joie un homme aussi maladroit que l’a pu l’être Julie dans le premier roman, comme quoi, ce ne sont pas que les filles qui sont maladroites!)

J’ai préféré ce roman au précédent (les histoires d’amour sont moins au premier plan, il m’a plus fait penser à Complètement Cramé), et même si certaines ficelles sont un peu grosses, on apprécie la bonne humeur qui s’en dégage, les émotions et la façon dont la narration s’enchaîne.

On retrouve aussi des chats, ne vous en faîtes pas !

En tout cas, je ne regrette pas d’avoir dû le lire en une soirée, j’ai vraiment passé un bon moment !

Bonus : les livres du premier tirage sont numérotés. Vous pouvez envoyer le numéro sur une carte postale à Gilles Legardinier (modalité sur son site web) et tenter de remporter des rencontres, des dédicaces, etc !

Publicités
Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Quelqu’un pour qui trembler

  1. Hello, c’est cool si ta soirée marathon lecture s’est terminé avec un avis plutôt positif. Je n’ai encore rien lu de cet auteur car j’avais peur d’être déçue mais celui ci me tente bien à présent (je vais voir si je peux aussi l’emprunter)

    J'aime

  2. Brice dit :

    Je n’ai jamais lu de Legardinier mais je compte bien m’y mettre un jour. Si cette histoire là ne me tente que moyennement, est-ce que tu pourrais me conseiller LE livre par lequel je pourrais découvrir cet auteur ? Merci 🙂

    J'aime

  3. AAAHHHHH mais j’ai hâte de découvrir ce nouveau Legardinier dis donc ! Il faudra attendre la sortie poche…

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s