Le Fantasme numéro un des femmes

51yb5YBWoJL._SL160_

Eric Dardill

Je suis tombée par hasard sur ce roman, dont le résumé m’a paru drôle, un écrivain, supposément fantasme numéro un des femmes, mais en réalité, plutôt malheureux et peu doué avec la gente féminine.

Le roman se divise en nouvelles, dont certaines reprennent le même personnage, Paule Esteller, qui a déjà écrit un roman. Parfois drôle, plus souvent ironique, il est tout d’abord difficile de faire le lien entre les nouvelles (ce qui n’est finalement pas nécessaire). Entre tromperie et tentative de séduction, le héros malheureux a bien du mal à appliquer deux préceptes « femme qui rit à moitié dans ton lit » et « une de perdu dix de retrouvées ».

En revanche, certains passages sont un peu trop décrits, un peu trop vulgaire alors qu’il n’y a peu d’intérêt à la chose.

Un petit roman qui avait du potentiel, malheureusement je n’en ressors pas franchement emballée !

Publicités
Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le Fantasme numéro un des femmes

  1. Dommage, je passe !

    J'aime

  2. Ping : Etat des lieux de ma PAL, fin novembre 2015 | Girl kissed by fire

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s