Caresser le velours

Caresser_le_velours

Sarah Waters

Nancy vit sur la côte du Kent, avec sa famille, à la fin de l’époque victorienne. Alors que sa vie est toute programmée (elle servira dans le restaurant d’huîtres de ses parents toute sa vie), elle rencontre Kitty, une chanteuse de music-hall habillée en homme. Elle tombe amoureuse de cette jeune femme, qui finit par la remarquer, jusqu’à lui proposer de venir à Londres avec elle pour devenir son habilleuse. Bientôt les sentiments des deux jeunes femmes se font plus forts et Nancy se travestit elle aussi en homme pour le spectacle.

Une de nos intervenante en cours à la CCI nous avait parlé de cette auteur et nous l’avait conseillé, pour les lecteurs qui cherchent à commencer dans la littérature homosexuelle. Je m’attendais donc à une longue histoire d’amour, avec des regards échangés durant les 300 premières pages et peut-être un baiser à la fin.

En réalité, j’ai plutôt été surprise par la modernité de l’écriture (l’auteur est moderne, certes, mais je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus lent, surtout avec près de 600 pages de romans). Le roman commence vite et l’histoire ne traîne pas en longueur. J’ai aussi été surprise car je m’attendais à une romance, et finalement il y en a plusieurs, l’héroïne rebondit bien sur ses pieds malgré ses déceptions sentimentales et revers de fortune. Et certaines scènes sont beaucoup plus explicites que ce à quoi je m’attendais, surtout dans la deuxième partie.

Il y a aussi pas mal d’humour, enfin d’ironie ou de dérision et l’histoire prend place finalement dans un cadre plus grand, avec une bonne partie sur les combats des femmes pour leurs droits.

Donc ce roman n’a pas été vraiment ce à quoi je m’attendais, il vise tout de même un public averti, mais on ne s’ennuie pas du tout et le style est vraiment agréable !

Un téléfilm a été fait, je ne sais pas du tout ce que cela donne, j’y jetterais peut-être un œil si je le trouve !

Vous en aviez déjà entendu parlé ?

Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Caresser le velours

  1. MlleJuin dit :

    Je ne connaissais ni le titre ni l’auteure, c’est une totale découverte pour moi!

    J’aime

  2. Kimysmile dit :

    Je ne connais pas du tout ! 🙂

    J’aime

  3. Pitiponks dit :

    J’ai lu mon premier Sarah Waters cette année et ça a été une énoooorme révélation pour moi! Il s’agissait de Derrière la Porte ❤ Depuis je n'ai plus qu'une envie: découvrir d'autres romans d'elle. Pourquoi ne pas commencer par lui? 🙂

    J’aime

  4. Ping : Etat des lieux de ma PAL, fin novembre 2015 | Girl kissed by fire

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s