Réparer les vivants

81nJYEuCQOL

Mayliss de Kerangal

(je ne sais pas pourquoi, quand je regarde la couverture du coin de l’œil, je vois plutôt une tortue dans l’eau, j’ai mis je ne sais pas combien de temps avant de me rendre compte que c’était un homme!)

Simon a 19 ans. Il part tôt un matin pour aller faire du surf, malgré le temps. Les trois amis s’éclatent et profitent de vagues exceptionnelles. Mais lorsqu’ils rentrent, un accident. Endormissement, inattention ? On ne saura jamais. Les deux garçons attachés, s’en tirent avec quelques blessures, Simon, au milieu, passe par le pare-brise. Il est emmené à l’hôpital en réanimation. Mais bientôt le verdict tombe, mort cérébrale. Il faut alors très vite, prévenir les parents et leur proposer de faire don des organes de leur enfant, pour sauver d’autres vies.

Ce roman se déroule sur un laps de temps très court, de la mort du jeune homme au don d’organe. On découvre alors différentes facettes du milieu hospitalier, mais surtout tous les gens touchés par cette mort : les parents, la famille, les amis ; et les médecins qui doivent demander le don, puis prélever les organes et les greffer sur d’autres parents.

Le sujet est dur, souvent peu traité, et les sentiments dégagés sont très forts. On m’avait dit qu’il y aurait des descriptions trop longues, en fait ce sont surtout des digressions qui ralentissent le roman et avec des phrases dignes de Proust, qui n’aident pas non plus à retranscrire l’urgence de la situation, d’après moi.

Néanmoins, c’est un roman bien écrit, très touchant, sur un sujet important !

Publicités
Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Réparer les vivants

  1. killing79 dit :

    Je l’ai dans ma PAL depuis un moment. J’hésite à me lancer. Aux vues des critiques élogieuses, j’ai peur d’en attendre trop!

    J'aime

  2. Je n’avais pas vraiment aimé cette lecture… j’avais même détesté le style de l’écriture ^^

    J'aime

  3. J’ai été très touchée par l’humanité retranscrite dans ce petit roman, et j’ai bien accrochée à l’écriture contrairement à beaucoup ^^

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s