16 Janvier 2016 : Mot de passe

garde_11

« Mot de passe ?

  • Pardon ?

  • Mot de passe ?

  • Qu’est-ce que tu veux dire par là ?

  • Il faut le mot de passe pour entrer.

  • De quoi s’agit-il ?

  • Comme si j’allais te le dire.

  • Mais à quoi ça sert un mot de passe ?

  • C’est comme une clé, mais avec des mots.

  • Je comprends pas. J’ai la clé, pourquoi faudrait-il un mot de passe ?

  • C’est comme ça, maintenant. Mot de passe ?

  • Tu veux pas la clé plutôt ?

  • J’ai déjà une clé.

  • Tu as déjà le mot de passe aussi, sinon, tu ne me demanderais pas.

  • Ne détourne pas la conversation ! Mot de passe ?

  • Complétement c** comme idée. J’en sais rien, ton fichu mot de passe.

  • C’est bon, tu peux entrer.

  • Quoi ? Il fallait juste se montrer grossier ?

  • Non, tu as dit le mot de passe.

  • C’était quoi ?

  • Tu le sais, pas besoin de le crier dans la rue.

  • C’était quoi ?

  • Ben… « mot de passe ».

  • Complètement débile comme idée ! » Mais la porte s’ouvrit enfin.

Sujet du 17 Janvier : Squelette

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour 16 Janvier 2016 : Mot de passe

  1. Herb'au logis dit :

    Quand il faut renseigner un mot de passe, le plus difficile c’est de l’inventer.
    Certains donnent le nom de leur animal préféré. Pour Alizée, ça pourrait donc être « zèbre ». Et comme parfois, il faut un chiffre, son zèbre étant un zèbre de Grévy, elle pourrait donc rajouter le nombre de rayures. Cela donne « zèbre160 » (il a en fait 80 zébrures sur chaque flanc, elle les a compté).
    D’autres personnes cherchent à être énigmatiques : le sorcier aime bien ce qui touche au mystère. Quand il veut faire une commande sur internet, il se crée des mots de passe très personnalisés :
    « ciersordoucs » (le verlan, c’est pas sorcier !)
    Fanny, bien sûr, elle, elle fait dans le mystique : « Ākāśa », en hommage au petit Jésus (cela signifie : « l’existence omniprésente, qui imprègne tout », quand on sait ça, on a l’air drôlement plus malin ! et qui pourrait deviner un tel mot de passe ?)
    L’enfant qui joue, comme tous les enfants, à des jeux vidéo, doit aussi pour y accéder créer son mot de passe. Il va sans dire qu’il s’inspire de sa passion, la philatélie. Il choisit donc « pfennig », mot désormais inusité puisqu’ obsolète.
    Et moi, dans tout ça ? Il a bien fallu que je me creuse aussi un peu les méninges. Mais qu’est-ce que vous croyez, je ne vais tout de même pas vous le donner…

    Aimé par 2 people

  2. Isa dit :

    ahahah! sympa!!
    vu que les gamins ne se précipitent pas pour pousser la porte de la bib, je sens que je vais avoir le temps de réfléchir au défi du jour ^^

    J'aime

  3. Ah ah, bien trouvé et amusant !
    Voici ma participation, j’écris chaque jour mais je crois que des fois, j’oublie de te donner mon lien… Bon week end !
    http://randonnezvousdansceblog.blogspot.fr/2016/01/defi-365-jours-decriture-16.html

    Aimé par 1 personne

  4. Ana dit :

    Bien aimé ce petit dialogue ! Voici ma participation https://lejournaldetheodora.wordpress.com/2016/01/17/3-mot-de-passe/
    Passez un excellent weekend et hâte de vous lire !

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s