18 Janvier 2016 : 3ème mot de la page 263

essais2

The Revolution of Ivy, p263 : Tu as raison

Donc sujet du jour : Raison

Mouaif, j’aurais préféré un mot plus sympa. D’ailleurs si votre 3ème mot est un article, pronom, etc, prenez le nom qui suit, ou le verbe, mais ne vous embêtez pas avec un sujet qui serais « le » par exemple ^^

Aveline tenait l’épicerie comme tous les après-midi et sa belle-mère était venue l’aider. Après avoir vérifié que l’enfant dormait, Magg redescendit et s’assit sur un tabouret près d’Aveline.

« Je pense que tu as raison. C’est ce qu’il faut faire.

– C’est ce que je crois, mais… c’est tellement dur. Il faudrait que je parte avant que Thomas revienne pour mettre toutes mes chances de mon côté. Et que je laisse Theodora toute seule. Oui, je sais, tu seras là, mais c’est ma fille. Et je ne sais pas ce que je vais devoir faire pour aller jusque là-bas. Ni combien de temps ça prendre. Et imagine que je n’y arrive pas. Que je fasse tout ça pour rien, j’aurais perdu tellement de temps.

– Je sais, mais si tu ne le fais pas, tu le regretteras toute ta vie. Imagine que les traitements lui permette de vivre encore 5, 10 ans ? Chaque jour tu te demanderas si tu n’aurais pas eu le temps de faire ce voyage et de la sauver.

– Oui, c’est vrai. Tu veilleras sur elle ? Tu me promets d’expliquer à Thomas ce qui s’est passé ?

– Bien sûr, ne t’inquiète pas pour ça. Commence plutôt à faire ton bagage. Une longue route t’attend !

– Merci, je suis heureuse de pouvoir compter sur toi, Magg. »

Sujet du 19 Janvier : Origami

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour 18 Janvier 2016 : 3ème mot de la page 263

  1. Herb'au logis dit :

    Le troisième mot de la page 263…
    • Du Petit Robert des noms communs : danger
    • Du Petit Robert des noms propres : Seine et Oise
    • De l’annuaire : Maggy
    • Du vocabulaire de la psychanalyse : différentiation
    • Du Larousse du Scrabble : oiselât
    • Du Vidal : milligramme

    Voilà la petite histoire que ça a donné :

    Son père voulait qu’elle oiselât. Le piégeage des passereaux est une tradition dans le midi d’où il venait, et cela se faisait aussi dans ce petit village de Seine et Oise où ils habitaient maintenant. Quelques milligrammes de glu, quelques rets, une tendelle, et voilà, l’affaire est faite. La seule chose un peu difficile est la différentiation entre les merles et les grives. Les grives sont pourtant bien meilleures !
    Maggy ne l’entendait pas de cette oreille. « Tu crois vraiment que ça vaut le coup de manger de si petits oiseaux ? Le danger, tu vois, Papa, c’est la disparition de centaines d’espèces. Il n’y aura bientôt plus d’alouettes, de tariers, de rousserolles, de pies grièches et combien d’autres encore qui sans être chassés se font prendre aux pièges… Les pinsons ou les rouges-gorges sont si beaux à observer en hiver quand ils s’approchent des maisons pour profiter de l’aide de certains humains. Les traditions ne sont pas toujours bonnes à perpétuer… »

    C’est en pensant à une info de la LPO que j’ai écrit cela. Pour en savoir plus: http://www.especes-menacees.fr/lpo-braconnage-oiseaux-familiers/.

    Aimé par 2 people

  2. Isa dit :

    pas inspirée mais j’essaie de m’y tenir tous les jours
    http://wp.me/p163wb-3eL

    J'aime

  3. Plein de suspens ce texte ! j’espère que tu nous en diras plus avec l’un des prochains thème du défi !
    Pour ma part j’ai eu la chance de tomber sur un mot qui m’a inspiré assez rapidement : https://lafabriqueasourires.wordpress.com/2016/01/18/365-jours-decriture-18/

    J'aime

  4. Bonsoir,
    Je dois passer l’ordi à ma fille pour un de ses devoirs, alors je lirai tout ça plus tard…
    En attendant, voici mon lien du jour
    http://randonnezvousdansceblog.blogspot.fr/2016/01/defi-365-jours-decriture-18.html

    J'aime

  5. Roh, j’adore ce défi de l’année! je lis tes textes tous les jours même si je ne prend pas le temps de commenter xS ça me fait un peu penser à la nouvelle que tu as écrite sur les souvenirs que l’on peut vendre. Priscilla.

    J'aime

  6. Ana dit :

    Coucou ! Je pensais que le thème était la raison : je n’ai pas compris qu’il fallait jouer le jeu et chercher dans un roman ! Bon, ben, voici tout de même ma participation avec du retard ! https://lejournaldetheodora.wordpress.com/2016/01/22/4-perte-de-raison/

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s