19 Janvier 2016 : Origamis

grue-origami2

« Mais si, c’est facile, tu vas voir !

– J’ai rien compris quand la maîtresse elle a montré, geignit Kelly. Regarde, ce que j’ai fait ! » Elle sortit de son sac un morceau de papier froissé qui, avec beaucoup d’effort d’imagination malgré tout, ressemblait plus à un bateau qu’à une grue. Aveline se retint de sourire et prit une feuille qui traînait sur l’établi.

« Alors, tout d’abord, il faut faire un carré. Sinon, ça ne fonctionnera pas.

– Oui, je sais, approuva l’enfant en sortant une paire de ciseaux de sa trousse.

– Ensuite, tu prépares les plis, de chaque côté et les diagonales.

– D’accord.

– Tu plies la feuille en deux, l’ouverture vers le bas et tu ramènes les côtés à l’intérieur. Je vais te montrer, c’est plus facile si on le voit. Ça va faire un autre carré. Tiens, en fait, reprend un autre morceau de papier, tu feras les gestes en même temps que moi, ça sera plus facile. » Kelly acquiesça et recommença seule les premières étapes. Puis Aveline lui montra les mouvements suivants jusqu’à ce qu’apparaissent des sortes de pattes qui deviendraient queue, tête et ailes.

grue

Au bout d’une dizaine de minutes, deux jolies grues trônaient sur l’établi.

Henry rentra à la maison et Kelly se jeta à son cou pour lui montrer son œuvre d’art.

« C’est très joli, ma puce ! Tu l’as fait toute seule ?

– Presque ! C’est Aveline qui m’a montré !

– Mais… quel est ce papier que vous avez pris ?

– Il était sur la table. » Henry tourna les yeux vers Aveline qui commençait à se lever pour se faufiler discrètement vers la cuisine.

« C’était les plans de la montre sur laquelle je travaillais ! Qu’est-ce que vous avez fait ?! Kelly, défais-moi ces grues, j’ai besoin de ses papiers !

– Papa… pleurnicha l’enfant.

– Aveline, ne te sauve pas en cuisine, tu l’aides à tout défaire sans déchirer, tu recopies les plans et ensuite vous pourrez refaire vos grues ! Ça vous apprendra à vous servir de mes papiers pour vos gamineries ! »

Aveline pouffa de rire et entraîna Kelly :

« Allons, c’est pas grave, on en a pour cinq minutes et après on refera des grues, d’accord ? »

Sujet du 20 janvier :

Et si l’un de vos personnages prenait vie ?

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour 19 Janvier 2016 : Origamis

  1. Ca m’a sourire, je vais essayer d’apprendre à faire une grue pour le coup! 😉

    J'aime

  2. Herb'au logis dit :

    Vous vous demandez peut-être comment l’enfant et Alizée ont pu se retrouver dans la même histoire.
    L’enfant rêvait sur ses petits bouts de papiers. Les timbres le faisaient voyager par la pensée. Il tomba un jour sur un timbre du Japon, illustré par le dessin d’un papier plié. Il apprit que cela s’appelle un origami.
    Il se mit alors à confectionner un petit bateau. Il y installa la coccinelle dessus et l’emmena sur le ruisseau voisin. Il expliqua à son amie qu’il ne pouvait partir en voyage mais qu’elle, plus petite, pouvait tenter l’aventure. Et si le bateau s’abîmait, elle aurait toujours la possibilité de revenir en volant.
    Le petit bateau parti sur l’eau.
    Ils voguèrent sur la Werra, affluent de la Weser. Le courant les emporta jusqu’à son embouchure. Les grosses vagues de la Mer du Nord les ballotèrent jusqu’à celles de la Manche, et très rapidement jusqu’à l’Océan Atlantique. Ils découvrirent l’Afrique dont ils firent le tour pour finalement arriver sur l’une des petites îles de Zanzibar.
    Sous l’arbre à palabres, le zèbre et son amie écoutaient le sorcier.
    Une fois qu’elle eût appris l’histoire de la coccinelle, Alizée, bien avisée, compris vite que pour le voyage du retour la petite bête n’aurait pas assez de ses quatre ailes. Elle prit un bout de papier et réalisa pour elle un autre origami. Il s’agissait, cette fois, d’un avion. « Comme cela, tu iras plus vite », lui dit-elle, « et tout droit. » Et c’est ainsi qu’ Adalie, la coccinelle à deux points retrouva son ami.

    Aimé par 1 personne

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s