5 février 2016 : Décrire un personnage torturé

(psychologiquement ou physiquement, à vous de voir)

aZMqD8W_460s_v1

Un étau puissant étreignait sa tête. Le sang commença à battre violemment dans ses tempes. Elle s’obligea à respirer lentement malgré la douleur. Retenir son souffle ne faisait qu’augmenter la souffrance, pourtant chaque inspiration était difficile. Ses yeux la brûlaient, pourtant produire une larme était au-dessus de ses forces.

La douleur serpentait sous son crâne, plapitait dans ses veines. Comme un poulpe, elle enroulait ses tentacules autour de sa tête, l’une ancrée à la base de sa nuque, une autre sur son crâne, une qui contournait l’œil avant de s’y enfoncer, une qui traversait son nez et encore une autre qui déchirait sa mâchoire.

Elle avait l’impression que le sang coulait sous la peau de son crâne et avait cette étrange envie de se moucher violemment, comme si d’un souffle elle aurait pu faire ressortir le mal qui étreignait la moitié de sa tête. Son œil était à vif, comme décillé, victime de la moindre parcelle de lumière. Du plus loin qu’elle respirait, l’air traçait un chemin de feu en glissant de sa narine. Une colonie de caries semblaient avoir pris possession de ses dents qu’elle avait envie d’arracher, pour libérer sa mâchoire de cette pression douloureuse.

Tourner la tête était douloureux, sourire aussi, marcher était presqu’impossible. Pourtant elle disait en plaisantant « tout va bien, je n’ai mal que dans la moitié de la tête ! »

mini_120318070605120340

Sujet du 6 Février : Fée

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour 5 février 2016 : Décrire un personnage torturé

  1. clairebelgato dit :

    Très beau texte ! Au fait, de qui est la première image 0_o ?

    J'aime

  2. Herb'au logis dit :

    Alors là, voyez–vous, je vais passer mon tour, parce que moi, les personnages torturés psychologiquement et /ou physiquement, j’ai ma dose au quotidien, vous ferez donc sans moi, merci, sans façon !
    Torturez-vous bien !

    J'aime

  3. Très beau texte. Je reconnais bien là les violentes tentacules d’une affreuse migraine.
    Voilà pour ma participation du jour : https://lafabriqueasourires.wordpress.com/2016/02/05/365-jours-decriture-36-decrire-un-personnage-torture/

    J'aime

  4. LadyButterfly dit :

    Ahhh, migraine, ma compagne…..

    J'aime

  5. Bonsoir,
    Ton texte parle très bien de douleurs que je connais (heureusement un peu moins depuis que j’ai vu quelqu’un qui a enfin su me soulager, ces migraines sont un cauchemar).
    Moi je suis partie vers un autre type de torture : devoir manger quelque chose qu’on déteste…
    http://randonnezvousdansceblog.blogspot.fr/2016/02/defi-365-jours-decriture-36.html
    Bon week end !

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s