Le Monde des Ferals

couv48720202

Jacob Grey

Crow a treize ans, ses parents l’ont abandonné, mais il a grandi avec trois corbeaux. Il vit donc en dehors du monde des humains, chapardant à manger, bondissant de toit en toit.

De temps en temps, il observe Lydia et ses parents, une petite famille normale, avec des parents qui aiment leur fille, une existence qu’il n’a jamais vécu.

Mais un jour, des prisonniers s’évadent et Crow va s’interposer pour sauver le père de Lydia et la jeune fille. Il découvre alors que l’un des prisonniers a une étrange araignée tatouée sur lui, araignée qu’il voit également dans ses rêves. Il se met alors à enquêter, mais la réalité dépasse tout ce qu’il a pu imaginer.

Ce roman pour ados est sympathique, on découvre les férals, ces humains qui parlent à une espèce d’animaux (on a donc les croasseurs, les roucouleurs, les couineurs, etc). En réalité, il n’y a qu’une seul feral par espèce, ça se transmet de parent en enfant. Crow est donc le dernier croasseur et les corbeaux sont un lien entre le monde réel et le monde des morts.

On apprend qu’il y a eu une guerre entre les ferals et un méchant feral très puissant, qui a été vaincu, mais qui cherche à revenir, pour asservir le monde. Il y a donc un petit côté Harry Potter (le méchant mage noir mort, mais pas totalement, qui ne peut être vaincu que par l’orphelin élu).

Donc si certains mécanismes sont un peu faciles, c’est une lecture agréable et plutôt sympa ! Une nouvelle série qui fera sans doute bientôt parler d’elle !

Cet article, publié dans Lecture, Littérature Jeunesse/Young Adult, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s