NIL

17225463

Lynne Matson

Charley disparaît brutalement du parking où elle se trouvait et arrive dans une grande île mystérieuse. Peuplée seulement d’adolescents et d’animaux à sang chaud (des chèvres quand on a de la chance, des tigres lorsqu’on en a pas), les règles sur l’île sont bien particulières.

Sur NIL chaque personne à 365 jours devant elle, pour tenter de partir. Au bout des 365 jours, si la personne est toujours sur l’île, elle meurt. Pour sortir de l’île, il faut trouver une porte, mais celles-ci n’apparaissent qu’une fois par jour, à midi, et jamais au même endroit !

Aussi des équipes « chassent » les portes pour escorter et donne le plus de chance aux jeunes qui n’ont plus que 60 jours sur l’île. Le reste du temps, il faut apprendre à survivre dans un milieu hostile, trouver à manger, faire des vêtements (ils arrivent sans rien sur Nil, même pas leurs vêtements) apprendre à se soigner… Mais les jours filent et le décompte ne cesse jamais.

Charley découvre donc la cité et Thad, le leader du groupe qui va la prendre sous son aile. Il lui reste un peu moins de trois mois et déjà les deux jeunes s’attachent l’un à l’autre.

J’ai trouvé le principe de cette île assez sympa, même si, pourquoi TOUJOURS que des jeunes de 13 à 19 ans ? ça n’apporte pas grand chose et d’une certaine manière appauvri un peu le background. De plus, j’ai été frustrée qu’on n’en sache pas plus sur le fonctionnement de NIL, beaucoup de questions restent sans réponse, même si je comprends que cela a été voulu.

Par ailleurs, j’ai trouvé dommage que l’histoire d’amour attendue prime sur la trame générale. Certes on veut que les héros s’en sortent, mais on veut aussi connaître le destin de tous les autres personnages (ceci dit, avec un univers comme celui-ci l’auteur peut réécrire autant de tomes qu’elle le souhaite !)

Détail aussi : les chats. On dit au début qu’ils sont très présents sur l’île, mais on ne les voit quasiment pas. D’ailleurs, pourquoi lorsque Thad trouve un petit chaton affamé et tout seul, il dit « oh encore un chat » et c’est tout ? soit le détail est inutile, soit Thad est fort cruel envers ce chaton abandonné tout seul ! (oui en ce moment, je milite pour la protection des chatons, surtout que depuis Te laisser partir j’ai lu un chaton se faire massacrer, inadmissible ! ^^)

Pour les points positifs maintenant, la lecture est fluide et agréable, les personnages secondaires assez sympas. Il y a énormément de potentiel, d’éléments qui ne sont qu’effleurés certes, mais qui apportent du corps au récit.

On se prend au jeu et on commence à stresser dès qu’un des ados approche de la date de sa mort ou au mieux de sa sortie.

Bref, un bon roman ados qui se lit tout seul et qui vous emmènera vivre des vacances pas tout à fait paradisiaque sur une île presque déserte !

Publicités
Cet article, publié dans Fantasy/SF, Lecture, Littérature Jeunesse/Young Adult, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour NIL

  1. L’histoire est originale en tout cas !

    J'aime

  2. lafontmagali dit :

    Plusieurs chroniques que je lis sur ce roman…je crois que malgré les dangers, la beauté du site m’appelle 😉 et un de plus dans ma wish-list

    J'aime

  3. Ping : Le 6 Avril 2016 : Sortie au restaurant | Girl kissed by fire

  4. Melasc dit :

    L’idée de l’île est intéressante ! Mais c’est vrai tout le temps des personnages dans les 15 ans…

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s