Le 10 Avril 2016 : Décrire un personnage avec des comparaisons originales

bionique-a147-logo-rub-vrille-bryone-a-67b37

image

Mais… je m’aperçois que vous ne savez même pas à quoi ressemble Aveline ? Comment cela est-ce possible ? Vraiment cet auteur est en dessous de tout !

Aveline était de taille moyenne, haute comme 5 pommes disait-elle avec auto-dérision pour paraître moins petite. Ses cheveux étaient bouclés tels les tiges de la bryone dioïque (appelée également navet du diable, on préférait donc un nom plus mystérieux et moins péjoratif (en effet dire qu’on a des cheveux en tige de navet est nettement moins poétique)). Ils n’étaient pas verts, mais d’un châtain délicat qui aimait jouer avec les rayons du soleil. Ses yeux étaient couleur noisette, évidemment (je rappelle au lecteur qu’Aveline signifie « noisette » donc l’auteur fait preuve de beaucoup d’originalité!), avec des reflets de miel, sans doute parce qu’elle était gourmande. Sa peau était pareil à du lait d’amande, clair, mais parfois tachetée d’éphélides. Son nez était en trompette et on le comparait souvent aux fleurs de datura (ce qui l’avait longtemps complexé, s’imaginant des narines écartées comme des pétales alors que finalement elles étaient tout à fait normales).

IX10---Datura-10

image

Déjà joliment formée, elle avait pris avec la maternité des formes épanouies. Sa poitrine était désormais pareille à deux physalis enfermées dans leur cage devenue trop petite (hormis la couleur, vous l’aurez compris, je l’espère!). Ses jambes n’étaient jamais assez longues à son goût (et ça ne risquait malheureusement pas de changer), mais elles étaient aussi musclées et noueuses qu’un vieux tronc d’olivier. Heureusement, elle pouvait les dissimuler sous d’amples robes. C’était d’ailleurs bien le seul détail qu’elle appréciait dans ses toilettes, puisque les corsets toujours trop serrés étaient un supplice. Mais comme disait sa mère (de façon assez énigmatique d’ailleurs) « c’est dans les plus petits tonneaux qu’on fait les meilleurs vins ». Aveline quant à elle pensait sans oser le dire devant sa mère « que quitte à être enivrer, autant un tonneau plus large et plus doux ! »

Bon, je pense qu’on peut s’arrêter là pour les détails physique. S’il vous manque un détail, imaginez une jolie fleur aux pétales épanouis, parfois un peu étouffés dans le carcan d’un corset qu’on appelle société.

Sujet du 11 Avril : Miroir

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le 10 Avril 2016 : Décrire un personnage avec des comparaisons originales

  1. Herb'au logis dit :

    eh bien nous sommes toutes les deux bucoliques à ce que je vois !!
    La bryone est une superbe liane, très jolie fleur, j’aime beaucoup ! il y en a plein vers chez nous. Ma grand-père disait quand j’étais petite que j’avais des queues de poireaux… beaucoup moins poétique, mais très imagé aussi !

    voici mon texte :

    Elle aurait voulu que son cœur ressemble à un buisson d’aubépine : fleurs fines et délicates, mais fortes épines pour se défendre. Au lieu de cela, son cœur est un lierre, dont les crampons ont besoin d’un tuteur pour s’accrocher…Que faire d’un cœur-lierre ?

    Sa tête est un nuage, rempli d’orages. Ses pensées s’écoulent, lancinantes comme les gouttes d’un robinet… Que faire de ces rivières ?

    Mais ses poumons sont de braises, ils font jaillir des étincelles, qui s’envolent vers le ciel.

    Mais ses mains sont un bouquet, fleurs de printemps indiquant le lointain à atteindre, doux pétales ouvrant le chemin.

    Mais son ventre est un nid douillet, tout y est : des plumes d’énergie, des plumes de vie.

    Aimé par 2 people

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s