Les carnets noirs

1540-1 (2)

Stephen King

John Rothstein est un écrivain célèbre pour sa trilogie sur Jimmy Gold qui a malgré tout déçue certains fans par sa fin trop conventionnelle. Pourtant, depuis, il s’est retiré et ne publie plus rien. Morris Bellamy décide alors de monter un cambriolage pour dépouiller l’auteur et se venger de ce qu’il a fait à son personnage préféré. Il tue John Rothstein et s’enfuie avec à la fois une petite fortune en billets et les carnets manuscrits qui contiennent des textes inédits !

Mais il a juste le temps de cacher la malle avec ces trésors avant d’être envoyé en prison pour un autre crime.

Des années plus tard, Peter vit dans l’ancienne maison de Morris. Alors que ses parents sont au bord du gouffre financier, il trouve la malle et décide alors de leur envoyer anonymement, chaque mois, 500 dollars, pour qu’ils se remettent à flot. Mais ce n’est pas le trésor le plus inestimable de la malle, puisqu’il peut découvrir les deux tomes manquants de la sage Jimmy Gold dont il devient un grand fan.

Pourtant, cet argent trouvé et ces carnets lui apportent aussi de nombreux tourments !

Voilà un bon petit thriller de Stephen King. Je dis « petit » non pas à cause de sa taille, mais parce que d’après moi, ce n’est pas du « grand » Stephen King. Même si les histoires autour des auteurs et de leurs fans ont toujours été un sujet de prédilection pour King, ce roman reste plus un thriller. On retrouve apparemment les personnages de Mr. Mercedes, que je ne connaissais donc pas, ce qui a pu parfois me frustrer (on sent qu’ils ont un passif que je n’ai fais comme soupçonné, comme la fin qui laisse présager une suite); mais le roman peut se comprendre seul.

J’ai beaucoup aimé tout ce qui concernait la littérature, les fans et le travail des auteurs (on aimerait tous retrouver des carnets inédits d’un auteur qu’on aime et qui est disparu trop tôt !). Les personnages sont également très réussis, notamment Morris Bellamy dont la perception change totalement selon l’époque et le narrateur.

Donc une bonne enquête, un sujet passionnant, une mission remplie. Pourtant je n’ai pas trouvé l’étincelle qui m’a rendu fascinée par ce texte comme par d’autres romans qu’il a écrit. En revanche ce qui n’aiment ni le fantastique ni l’horreur seront 13, ce roman en est exempt, vous pouvez foncer !

Et les grands fans de toute l’œuvre de Stephen King, qu’en avez-vous pensé ?

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, Policier/Thriller, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les carnets noirs

  1. forbiddenzine dit :

    J’en suis au 2/3 du bouquin et pour l’instant j’accroche bien. Si tu as aimé Celui ci, lis Mr Mercedes, il est vraiment pas mal (Brady est vraiment l’un des méchants les plus bras cassés inventé par King… ce qui aurait pu être simplement drôle si le bonhomme n’était pas complètement ravagé). Le troisième tome de la série est sorti Outre-Atlantique et s’avère ouvertement fantastique. Affaire à suivre, donc.

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s