Le 1er Mai 2016 : Scène « hot »

55107330-492x250

Pour fêter ce 1er mai, jour férié qui tombait malheureusement un dimanche, le jeune couple avait décidé de prendre un bain de soleil sur la terrasse. Il ne faisait pas très chaud, le bikini n’était pas encore de mise, en revanche, la température et le soleil étaient suffisants pour apprécier chapeau et lunettes de soleil. Ils paressaient tous deux, l’un lisant, l’autre buvant de la bière en regardant d’un œil distrait le match de foot qui tournait sur la télé.

Le match ayant fini (avec victoire pour l’équipe soutenue), le jeune homme annonça :

« Ma chérie, je sais que nous n’avons pas eu beaucoup de temps tous les deux ces derniers temps. Tu veux bien que je prenne soin de toi pour la soirée ? » proposa-t-il avec un sourire coquin.

La jeune femme posa son roman, s’étira de tout son long comme une chatte et accepta avec un plaisir non dissimulé.

….

« Ouah, ça devient chaud ! s’exclama-t-elle.

– Oui, je sais, ça n’en ait que meilleur, n’est-ce pas, ma chérie ?

– Trop chaud, arrête ça !

– Détends-toi, tout se passe bien ! » La jeune fille gémit encore un peu avant de crier, n’en pouvant plus :

« S’il-te-plaît, donne-moi de l’eau, du pain, du lait, n’importe quoi !!! C’est même plus chaud, ça me brûle ! Tu as mis combien de piment entier dans curry ?

– J’ai suivi la recette !

– Mais c’était une recette pour les locaux, ou quoi ? T’es sûr que t’as pas fait tomber le pot entier dedans ? J’ai l’impression que mes dents vont tomber et mes lèvres fondre !

– Au moins, je sais te réchauffer !

– Arrête de rire et apporte-moi quelque chose, sinon je te fais manger le reste de force !

Sujet du 2 Mai : la vie de vos pieds

11(qu’ont-ils fait aujourd’hui?)

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le 1er Mai 2016 : Scène « hot »

  1. Eh eh… Pas mal !!

    J'aime

  2. Herb'au logis dit :

    Si ma collègue était là, elle te dirait qu’il est « chaud patate » ton sujet. Si mon collègue était là, lui te dirait qu’il est « chaud bouillon », à moins que ce ne soit « chaud bouillant » ou « chaud boulettes »…

    Ton grand père parle du hot jazz, mais je pense que cette expression n’est comprise que par les initiés. Et le jazz a beau être joué sur scène je doute que ce soit très « hot ».

    « Chaud devant » dit le garçon de café qui n’a pas froid aux yeux, et qui a peut-être même le feu aux fesses. Dans sa situation, il faut qu’il fasse attention à ne pas mettre le feu aux poudres, ce n’est pas très professionnel, même s’il travaille au « moulin rouge » ou au « lapin agile » (chaud ou pas, je ne sais pas).

    Bon, je ne vais pas continuer à souffler le chaud et le froid. Je ne suis pas motivée par les scènes « hot ». Je suis plutôt fleur bleue, moi. Je vais donc en revenir à mon début et te refiler la patate chaude.

    Aimé par 1 personne

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s