Le 2 Mai 2016 : La Vie des pied

(qu’ont fait vos pieds aujourd’hui?)

lareleve-chat-essence-a-pied

La journée commençait bien, on était au chaud, au repos, glissés sur un matelas moelleux, sous une couette chaude. Mais d’un coup, bam, on est extrait de notre cocon douillet, projeté de plein fouet sur une moquette (ça va encore), entraîné sur du lino plus froid, et encore, on échappe cette fois au carrelage !

Demoiselle s’habille, se maquille, se pomponne, mais, et nous ? Personne ne s’en occupe ??? Maintenant elle va dans la cuisine, faire chauffer de l’eau, oubliant que nous avons froid aussi ! Elle s’assoit devant son ordinateur et nous laisse sur le sol. Nous avons beau nous tordre, nous frotter pour nous réchauffer, elle ne se décide toujours pas à nous habiller. Alors nous prenons refuge contre ses cuisses, en tailleur sur la chaise, mais bientôt elle nous remet au sol, les fourmis sont apparemment pire que le froid.

Ah, enfin ! Des chaussettes, il était temps ! Et puis des chaussures, plutôt confortables, tout va bien ! Nous dévalons gaiement les volées de marches et arrivons au dehors. Petite marche dynamique, élastique, enfin nous sommes utiles !

Elle prend le train pour nous permettre de nous reposer un peu. Il a du retard, il va falloir marcher vite les 2 km qui séparent du boulot ! Et un, deux… un, deux ! On y va ! Les mollets râlent, les cuisses aussi, même les fesses s’y mettent ! Comme si on leur demandait leur avis ! Et un, deux ; un, deux, la route est encore longue.

Finalement, on arrive, il était temps. Elle fait la caisse, puis aspirateur et elle lave le sol. On danse un peu, tentant d’éviter les fils, les flaques et les angles des meubles. Parce qu’on a l’habitude, souvent elle ne fait pas attention et bam, elle nous cogne un grand coup quelque part. Mais nous ne sommes pas les plus à plaindre, les cuisses, elles, sont couvertes de bleus, car à hauteur des angles supérieur des meubles.

Elle nous change de chaussures, moins souples, mais également confortables, heureusement !

Les clients arrivent, elle nous fait danser un peu, s’appuyant une fois sur l’un, une fois sur l’autre, nous laissant champ libre lorsqu’il faut traverser le magasin.

Pause midi ! On doit aller jusqu’au métro, il pleut, on va être mouillés, beurk. Heureusement elle nous fait sauter par dessus les flaques, les chaussettes sont encore sèches, ça a déjà été pire !

Retour au travail, on a le temps de visiter chacun des coins de la boutique, se tordant un peu lorsqu’il faut se glisser entre les cartons. Il y a toute une tactique, notamment pour faire le café : attraper la tasse, fermer la porte, passer entre la porte et les cartons, rouvrir la porte, se faufiler à l’intérieur, remplir l’eau, re sortir, refermer la porte, repasser entre les cartons et accéder enfin à la machine. Un parcours du combattant dans moins de 2m² !

La journée est finie, elle nous change de nouveau de chaussure pour être plus confortable (la dernière fois, on a eu de grosses ampoules!) encore 2km de marche, tranquille, le train ne part pas tout de suite ! Ensuite, on se repose à la gare, en attendant de savoir le quai, sur lequel on attend, debout, longtemps. Ça devient moins drôle, on brûle dans nos chaussures, notre chair s’écrase et les semelles ne semblent plus autant confortables !

Le train arrive, on a de nouveau froid. On est humide, autant dans certains trains on crame à côté du chauffage, autant sur cette ligne, ils n’ont jamais entendu le mot chauffage !

On descend, il ne pleut pas. Ah si, au bout de 50m, il pleut. On court ? Ah non, les cuisses n’ont vraiment plus le courage, pauvres petites ! Il s’arrête de pleuvoir… à 20m de la maison !

Encore quelques escaliers, on nous débarrasse enfin des chaussures. Mais où sont les chaussons ? Eh, oh, on veut des chaussons ! Ah, les voilà, enfin, maintenant, ne comptez plus sur nous, sauf pour retourner sous la couette !

Sujet du 3 Mai : Mini scène de théâtre

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le 2 Mai 2016 : La Vie des pied

  1. Herb'au logis dit :

    pauvres petits petons…
    voici pour les miens, privilégiés !

    Aujourd’hui, c’était une journée un peu spéciale pour nous, les pieds. Nous avons eu un rendez-vous que d’autres nous envieront certainement. On nous a fait une heure de réflexologie plantaire !

    Nous nous sommes fait masser, malaxer, tripoter, frictionner, pétrir, palper. Une main attentionnée nous a pressés, caressés, cajolés, dorlotés.

    Tout y est passé. Des orteils jusqu’aux talons. La plante, les « coussinets », les côtés.

    Le pied, en médecine traditionnelle chinoise, représente notre anatomie. Chaque point, précis, correspond à un endroit de notre corps. Tous les orteils (vous savez : le gros orteil, l’index, le médius, l’annulaire et enfin le digitule) ont été pris en compte un par un. Ils sont la projection de la tête et de tout le haut du dos (nuque, cou, épaules).

    La plante et le talon correspondent plus aux organes, le côté interne à la colonne vertébrale.
    Enfin, c’est ce que disent les experts. Nous, nous nous sommes contentés de nous abandonner aux bons soins de leurs mains. Parfois, tout de même, un point douloureux apparaissait. Ce n’était pas anormal : soit ce point était situé sur un point d’acupuncture et donc réagissait à la pression, soit il correspondait exactement à un souci dans le reste du corps et nous donnions l’image de ce malaise.

    Nous qui sommes si souvent maltraités, nous qui portons tout le poids du quotidien, comme c’était bon cette heure rien que pour nous !

    Aimé par 1 personne

  2. Voilà des pieds qui ont une vie bien remplie, surtout comparés au miens (j’ai exagéré je bouge un peu plus que ça, heureusement pour moi !) https://lafabriqueasourires.wordpress.com/2016/05/02/365-jours-decriture-la-vie-de-vos-pieds/

    J'aime

  3. J’ai bien aimé entrer dans les pensées de tes pieds !
    Bon, moi j’ai inventé un phénomène qui arrive à Agathe… et je pense que j’y reviendrai plus tard.

    http://randonnezvousdansceblog.blogspot.fr/2016/05/defi-365-jours-decriture-123.html

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s