Une Braise sous la cendre

une-braise-sous-la-cendre,-tome-1-640961-250-400

Sabaa Tahir

Laia est une jeune fille de 16 ans, une érudite, un peuple opprimé par les Martials qui ont gagné la guerre des années plus tôt. Ses parents et sa sœur aînée ont été tué alors qu’ils faisaient parti de la résistance. Elevée avec son grand frère par leurs grands-parents, sa vie prend de nouveau un tournant dramatique lorsque les martials retrouvent un carnet de croquis interdit appartenant à son frère. Celui-ci est jeté en prison, leurs grands-parents tués, Laia se retrouve seule. Elle décide de rejoindre la libération pour demander de l’aide pour sauver son frère. On lui promet de l’aider, à condition d’espionner la terrible commandante qui a tendance à défigurer et battre régulièrement ses esclaves.

Elias quant à lui termine sa formation pour devenir un Mask, des tueurs à la solde de l’empereur. Mais écœuré par ce qu’il a vu durant sa formation, par sa mère qui est en fait la Commandante et qui l’a abandonné à la naissance, il a décidé de déserter. Jusqu’à ce qu’il rencontre un augure qui lui conseille de rester encore un peu.

Un mélange d’Hunger Games et de Games of Thrones, voilà comment ce livre est vendu et effectivement, il y a de ça, même si on s’oriente plus vers Hunger Games que GOT, je trouve. Bizarrement, j’ai eu du mal à entrer dans le roman, par contre à la fin, j’avais envie de connaître la suite qui n’est évidemment pas prévue pour tout de suite !

L’histoire est bien menée, surtout à partir du moment où la situation est bien installée. Les personnages sont plutôt sympathiques, même si nos deux héros restent parfois un peu attendus. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Hélène, même si entre elle et Kennan, et nos deux héros on assiste encore à des trios amoureux. Les personnages secondaires les plus développés sont surtout Izzy et la Cuisinière; j’ai trouvé dommage en revanche qu’on ne se familiarise pas davantage avec les compagnons d’armes d’Elias, mais il faut dire qu’ils sont nombreux, ce qui ne facilitent pas la tâche (il aurait fallu un roman plus long !)

L’intrigue offre quelques rebondissements bien trouvés et surprenant, pour le coup du genre GOT, mais plus avec le dénouement Hunger Games, si vous suivez ma pensée sans que j’en dise trop.

Maintenant, j’attends la suite ! et vous, vous l’avez lu ? Apprécié ?

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, Littérature Jeunesse/Young Adult, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Une Braise sous la cendre

  1. Kimysmile dit :

    J’aime tellement la couverture de ce livre!

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s