Le 6 Mai 2016 : Ecrivez comme vous parlez !

quote-il-faut-ecrire-le-plus-possible-comme-on-parle-et-ne-pas-trop-parler-comme-on-ecrit-charles-augustin-sainte-beuve-155345

Voilà un sujet pas aussi facile qu’il n’y paraît. On a tendance à croire qu’on écrit comme on parle, alors que souvent, on se berce d’illusion ! On écoute la petite voix dans notre tête (qui parle souvent mieux que notre bouche) et on oublie beaucoup de nos petits défauts.

Par exemple, hier une dame m’a demandé si on faisait des photocopies, comme ce n’est pas le cas je lui ai indiqué la plus proche :

C’est très simple, continuez dans cette rue, passez les deux passages piétons et la photocoperie se trouve au grand carrefour, dans l’angle sur le trottoir opposé.

Voilà en théorie ce que j’aurais dû dire, simple, clair et concis. Mais en réalité, ça a plutôt donné ça :

Alors, si c’est facile, c’pas loin du tout, à peine 5 minutes à pied. Enfin, quand j’dis 5, p’têtre plus 3 minutes. Vous continuez là, tout droit et c’est au carrefour. Enfin le grand, faut passer deux passages piétons d’abord, vous verrez c’est facile.

C’est sur le même trottoir ?

Euh, non, faut traverser, c’est à l’angle du grand carrefour !

D’accord, merci.

Hum, on aura de la chance si la dame trouve la photocoperie !

Et sans parler des euh, hum, et les mots tics qui polluent notre langage, pour ma part de nombreux mots en -ment (théoriquement, logiquement, etc), les « du coup » que je mets à toutes les sauces, et j’en oublie certainEMENT ! Et même si je fais de nombreuses coquilles en écrivant, j’en fais autant à haute voix ! Ma spécialité du moment mélanger les mots dans la phrase ou même les lettres dans les mots. Je n’en ai plus qui me viennent à l’esprit, mais j’en fais beaucoup ces temps-ci !

Alors, du coup, pour résumer, j’dirais que j’parle pas trop mal, même si parfois j’m’embrouille et que j’fais des phrases pas claires. Donc, euh… on a l’impression que j’galère à parler, alors que si on lit ça à voix haute, ça passe tout seul, ou presque. Parce que des fois, voir même toujours, suis fatiguée et j’fais 10 choses à la fois et j’me mélange les pinceaux. Et puis pisque c’est com’ça, j’vous souhaite une bonne journée et j’espère que vous z’êtes déjà en week-end ! À demain matin !

Sujet du 7 Mai : Parodie

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le 6 Mai 2016 : Ecrivez comme vous parlez !

  1. Herb'au logis dit :

    alors moi, je ne parle pas comme dans mon texte qui suit, mais je reconnais que je finis par être influencée parfois !

    Hier, quand je suis arrivée au travail, après quelques jours de repos, j’étais bucolique. La sortie prévue avec le groupe s’annonçait sympatoche, on avait tout organisé nickel chrome.

    Et puis voilà tout à coup, il y en a une voilà qui s’est mise à monter dans les tours, sans qu’on sache pourquoi. Elle nous a pris le chou voilà, genre elle est chelou votre sortie, j’irai pas. Galère ! C’était chaud patate, on avait tout prévu voilà, le chef avait acté pour qu’on puisse partir, et elle nous faisait une prise de tête pas possible. Grave, la meuf !

    Alors ma collègue l’a prise à part, et voilà je ne sais pas ce qu’elle lui a dit, mais voilà elle a botté en touche. On a fini par partir, voilà sans plus d’embrouille pour le reste de la journée : respect !

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s