Le 22 Mai 2016 : Décrire une forêt

Ma forêt à moi peut loger chez moi.

Ma forêt à moi n’a pas de tronc, seulement des feuilles.

Ma forêt à moi est immobile, jamais de vent, d’oiseaux ou d’animaux.

Ma forêt à moi est silencieuse.

Mais ma forêt recèle de grands secrets

Mais ma forêt parle à ceux qui savent l’écouter

Mais ma forêt peut vous emmener très loin

Dans un seul souffle, un frémissement, elle vous envoûtera

vous fera ses prisonniers

et vous incitera à planter toujours plus d’arbres.

81xGRmnjcBL._AA1500_

Sujet du 23 Mai : Page blanche

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le 22 Mai 2016 : Décrire une forêt

  1. Herb'au logis dit :

    joli ton poème (mais tu as sauté un mot…)

    je ne suis pas tout à fait dans le sujet avec cet article : https://herbaulogis2.wordpress.com/2016/05/22/letang-de-malseroud/ mais je n’en suis pas loin non plus

    J'aime

  2. eva dit :

    Merci pour ton joli poème, et son sujet me parle !
    Mais je suis restée encore dans le dialogue entre Capucine et son arrière-grand-mère.
    http://randonnezvousdansceblog.blogspot.fr/2016/05/defi-365-jours-decriture-143.html

    A demain !

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s