Black Out

Black-Out-Demain-Il-Sera-Trop-Tard

Marc Elsberg

Alors que le froid règne sur l’Europe, les réseaux électriques commencent à lâcher. Le black out s’installe et bientôt plus possible d’avoir accès à l’électricité, à internet, aux portables, aux transports en commun, mais également à l’eau courante, aux voitures (l’essence n’arrive plus aux pompes), à la nourriture (plus d’acheminement, les denrées pourrissent, les animaux meurent dans les fermes…).

Piero Manzano, un ancien hacker italien, croit comprendre d’où vient la faille. Aidé d’un policier français d’Europol, François Bollard, ainsi que d’une journaliste, il tentera de faire éclater la vérité au grand jour et surtout de rétablir l’énergie sans laquelle des pays entiers meurent.

Ce thriller d’anticipation tient à nous ouvrir les yeux , pour nous montrer dans quelle panade on se trouverait dans la même situation, mais aussi pour faire réfléchir à la manière d’user et d’utiliser les énergies nécessaires. L’informatique et les hackers ont aussi une grande place dans l’intrigue, puisque toute énergie est maintenant régie par ordinateur.

L’intrigue est donc intéressante. en revanche, j’ai eu plus de mal avec la façon dont sont traités les personnages et le back ground. Car tout est très scientifique et on s’éloigne un peu trop de l’humain (le livre touchera peut-être plus un scientifique qui se remettra en question qu’un lecteur lambda.) On a dû mal à s’attacher aux personnages, tandis que les familles des héros, sont reléguées à un rôle très très secondaire ce qui empêche de prendre l’ampleur de la vie des citoyens ordinaires dans une telle situation. Certes, certaines choses sont expliquées, mais les sentiments sont très peu évoqués, comme les situations catastrophes qui font en principe frémir les lecteurs dans ce genre de romans à peine développées (par exemple les gens bloqués dans le métro New-Yorkais, c’est la seule référence aux gens bloqués quelque part et l’auteur ne va pas jusqu’au bout : soit une délivrance, soit une atroce agonie devant donner à réfléchir, horrifier pour faire changer.)

Donc c’est un bon thriller scientifique, mais il m’a manqué toute la partie plus centrée sur les gens, sur le quotidien, alors qu’il y avait tout pour le faire (même si le roman est déjà pas mal long comme ça !). Vous êtes tentés ?

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, Policier/Thriller, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Black Out

  1. Excellent livre, on le commence! On ne le lache plus 🙂
    Belle journée a vous

    Aimé par 1 personne

  2. Cassandre dit :

    Malgré de petits défauts, je suis très tentée !

    Aimé par 1 personne

  3. colorandbook dit :

    Il me tente moyennement j’ai peur d’être déçu a vrai dire

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : Bilan du Challenge Découverte 2016 | Girl kissed by fire

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s