Le 3 Juin 2016 : 4ème mot de la page 157

cdea0566-20d3-4c1b-8e18-5466b681e3be_text

(j’ai choisi le 4ème nom de la page « conséquences » sinon on tombait sur un très original et inspirant « avait »)

Après sa soirée avec Matt’, Emma était rentrée tard et avait dormi une bonne partie du dimanche. Mais alors qu’elle essayait de passer l’après-midi en lisant tranquillement, ses pensées quittaient sans cesse les mots de papier. Elle ne pouvait s’empêcher de se repasser en boucle la soirée, par moment ce qui s’était passé sur le canapé de l’étudiant : leur repas, leur discussion, ses gentilles moqueries à la voir s’attacher autant aux personnages de la série ; que justement la série en elle-même, avec cette histoire prenante, ces décors et costumes magnifique, ces personnages attachants (ou insupportables), cette fin de saison époustouflante.

Elle lui avait promis de ne pas regarder la saison 2 sans lui, à condition d’avoir une autre soirée la semaine suivante. Si elle restait aussi accro au show, elle calcula qu’elle en avait pour encore 5 semaines de rendez-vous du samedi soir. Tout à fait le temps de faire plus ample connaissance !

En revanche, la conséquence de cette promesse était l’attente déjà insoutenable et la façon dont allait s’étirer à l’infini cette longue semaine !

(pour info il y a une ville au Mexique qui s’appelle Truth or consequences et un épisode de Dr Who s’y passe, du coup, à chaque fois que j’entends « consequences », en anglais, je ne peux m’empêcher d’y penser!)

Sujet du 4 Juin : Qu’est-ce que votre frigo a à dire ?

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le 3 Juin 2016 : 4ème mot de la page 157

  1. Herb'au logis dit :

    Garde-manger

    Histoire de ma vie

    Nous habitons une région de production de bons fromages. Cet aliment a une place importante dans les repas de la famille. Ils ne pourraient pas vivre sans fromage !

    Dans la cave de notre vieille maison, j’attendais depuis de nombreuses années. J’y avais été abandonné par l’ancienne propriétaire, il y a de ça bien quarante ans…Je ne servais plus à rien et j’avoue que je m’ennuyais un peu. D’accord, étant un peu ancien, mon modèle n’était peut-être pas le plus attrayant ! Mais tout de même, j’étais costaud, avec des montants bien solides.

    Un jour, ils m’ont redécouvert. J’étais bien poussiéreux mais ils ont jugé que ça valait la peine de me faire une petite toilette, vu le prix de mes confrères en magasins.

    Comme mes grillages étaient abimés, ils ont décidé de me donner une seconde vie. Un relooking complet ! Ils ont donc changé toutes les moustiquaires, ils m’ont bien nettoyé, ils ont retapé mes petites claies intérieures, et hop, me voilà presque tout neuf.

    Et maintenant ? Me revoici installé dans notre cave. Au début, ils ont recommencé à me garnir de fromages pour qu’ils vieillissent doucement à mes côtés, à l’abri des multiples mouches qui nous assaillent tout l’été. Ah les bonnes odeurs ! J’étais aux anges ! Je revivais !

    Mais la cave n’est pas facilement accessible alors ils m’ont à nouveau oublié. Je suis bien déçu. Vais-je devoir à nouveau attendre 40 ans avant qu’on s’aperçoive que j’en vaux la peine ?

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s