Le 11 Juin 2016 : Décrire un personnage : enfant

14434890-Photo-dessin-Enfant-avec-un-crayon-l-aide-d-un-album-beaucoup-d-outils-de-peinture-Vue-d-en-haut-Con-Banque-d'images

Une fois la gamine assise et immobilisée par le pouvoir magique du téléphone de sa mère, Emma put jeter un regard plus approfondi au petit tyran. Les cheveux blonds très fins étaient noués en deux couettes (qui avaient dû être au sommet de sa tête, mais qui avaient glissé de façon asymétrique). Elle avait encore des traces de miettes autour de la bouche, ses mains étaient tachées de feutres multicolore, ses vêtements étaient un patchwork coloré de ce qui semblait être de la purée, du jus de fruit et de la peinture à l’eau. De toute évidence l’enfant n’était pas de tout repos, mais la voir, si calme, ses grands yeux bleus concentrés sur l’image, personne n’aurait pu résisté à la prendre dans ses bras… preuve s’il n’en faut qu’il vaut mieux se méfier des rivières dormantes !

Sujet du 12 Juin : Amer

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le 11 Juin 2016 : Décrire un personnage : enfant

  1. Herb'au logis dit :

    Lorsqu’il était enfant, Michaël était un petit bonhomme aux cheveux blonds très clairs, presque blancs comme beaucoup d’allemands du nord. Il avait un air coquin, et son esprit curieux lui donnait un regard vif, éveillé, éclairé par ses yeux d’un bleu très pâles. Il était grand pour son âge. Toujours en mouvement, mais sans être agité, il était toujours prêt à participer à un jeu avec ses copains. Il savait néanmoins rester calmement de longues heures en s’occupant de sa collection de timbres qui le passionnait. Sa mère disait de lui qu’il était un enfant agréable, sans problème.

    Lorsqu’il grandit, il ne fit pas une crise d’ado fracassante, comme certains. Il restait toujours à l’affut de nouvelles expériences, de nouvelles rencontres. Il avait conservé sa minceur, mais, très sportif, il était aussi suffisamment musclé pour faire tourner les regards des jeunes filles dans sa direction ! Il en était conscient et en abusait gentiment. Il portait maintenant les cheveux un peu longs, ce qui lui donnait un air romantique et la clarté de ses yeux contribuait à faire chavirer les cœurs !

    J'aime

  2. Bonsoir, évidemment, j’ai choisi de tracer un portrait rapide mais précis de la petite Capucine… bien différente de l’enfant de ton texte (mais chez toi, tout est bien plus complexe… moi, j’ai choisi dans la facilité)
    http://randonnezvousdansceblog.blogspot.fr/2016/06/defi-365-jours-decriture-163.html

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s