Le 19 Juin 2016 : Fête des pères

rozengrals1

Tonton Théophile, quoi qu’en dise son prénom, n’était pas très vieux. Il était le plus jeune des frères de Rolland, qui se faisait appeler à l’heure actuel Rollo.

La trentaine, il n’avait pas encore trouvé de partenaire avec qui passer sa vie. Proche de son frère, ils avaient été séparé durant plusieurs années à cause de son travail qui lui fit faire plusieurs fois le tour du monde. Revenu en France, il ne connaissait quasiment pas ses neveux et nièces et encore moins le petit dernier. Aussi avait-il accepté avec joie de l’emmener à la fête médiévale du village voisin, accompagné de toute la petite famille, d’Emma et de son étudiant passionné de Game of Thrones.

Théo (tous les derniers fils de la famille s’appelaient Théo-quelque chose) d’ordinaire assez calme, était très excité par l’ambiance, les costumes, les joutes des chevaliers, mais aussi évidemment par le banquet. Il harcelait chaque personne costumée, espérant en apprendre plus sur la cuisine médiévale. Alors qu’oncle Théo regardait le paysage incroyable qui s’étendait sous ses pieds, le petit attendait en haut des escaliers les visiteurs et leur demandait leur recette médiévale préférée, interrogeant encore et encore jusqu’à connaître tous les ingrédients, mode de cuisson et explications sur ce qu’il ne connaissait pas.

Au bout de quelques heures, fatigué par les cris et le babil incessant du gamin, Théo le ramena à l’autre bout du camp med’ où la famille c’était réunie pour le goûter. Il le fit discrètement glissé vers son frère en disant :

« Ce n’est pas la fête des pères, aujourd’hui ? Tu n’es pas censé passé du temps avec ton fils ?

– Au contraire, il faut que je prenne du temps pour moi ! Et toi, il te faut de l’entraînement !

– C’est pas vraiment pressé…

– ça arrivera plus vite que tu ne le penses ! »

Sujet du 20 Juin :

mot-sans-traduction-25

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le 19 Juin 2016 : Fête des pères

  1. Herb'au logis dit :

    Tout d’abord :
    Faites des pères : alors, voilà, chéri, tu sais, j’ai quelque chose à te dire, eh bien, euh dans pas très longtemps, vois-tu, je ne pourrai plus …monter à cheval, faire le ménage et boire l’apéro avec toi…
    Et ensuite :
    Fête des pères : bonne fête mon Papounet, voici des cigares, une belle cravate à pois, et un after shave pour que tu sentes bon

    J'aime

  2. Bonsoir, voici mon texte un peu laconique…
    Grâce à toi, j’ai découvert encore un nouveau mot : tsundoku ; ça me parle…
    http://randonnezvousdansceblog.blogspot.fr/2016/06/defi-365-jours-decriture-171.html

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s