Le dernier gardien d’Ellis Island

41Wajz1mqeL._SX195_

Gaëlle Josse

Après avoir lu son dernier roman, je me suis « attaquée » à celui que tout le monde m’a conseillé.

En 1954 Ellis Island ferme ses portes, il ne reste plus que 9 jours au dernier gardien pour ressasser ses souvenirs dans cette île qui aura marqué l’histoire. Passage obligé des émigrants, elle a vu des drames, mais aussi des destinées incroyables. Le narrateur se souvient de sa venue avec sa femme, infirmière; de Nella, une jeune italienne venue avec son frère déficient mental, des traducteurs, des gens qu’il a rencontré.

Une petite épopée, un dernier chant du cygne pour cet homme qui doit quitter l’endroit où il a travaillé et vécu si longtemps.

Le roman est très court, peut-être trop, j’ai trouvé qu’on ne rentrait pas assez dans cet univers, on ne voit finalement que peu de destins et de passagers. La grande Histoire est donc assez peu présente malgré le lieu emblématique, quand à l’histoire personnelle du héros, j’ai trouvé qu’elle tombait un peu trop dans le pathos et ne meublait finalement pas assez le roman. Alors je suis loin d’avoir détesté, mais j’ai l’impression d’être restée un peu sur ma faim.

Vous l’avez lu ? qu’est-ce que vous en avez pensé ?

Publicités
Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le dernier gardien d’Ellis Island

  1. Je suis plutôt de ton avis. Trop de pathos pour l’histoire personnelle, que l’Histoire ne rattrape pas.

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s