Le 17 Juillet 2016 : Le chat de Schrödinger

maxresdefault

C’était le nom du premier blog que j’ai tenu.

J’y partais du principe qu’Internet était un peu comme l’expérience de Schrödinger (ça tombe bien, internet raffole des chats), derrière nos ordis, difficile de savoir qui est à l’autre bout du fil ! Un message peut être posté à l’avance, donc on peut avoir l’impression de lire ce que quelqu’un vient d’écrire alors que cette personne n’existe plus, en tout cas sur la toile. Et comme je viens en plus de lire un roman qui traite des intelligences artificielles, qui nous prouve que les réponses que nous recevons, les articles que nous lisons ne sont pas (ou ne serons pas bientôt) écrits par des IA ?

Bref, je voulais écrire tout ça tout à l’heure, mais je n’ai pas pu et là je n’arrête pas de me déconcentrer, alors on va finir en images ! À vos réflexions !

schrodingers-cat

Sujet du 18 Juillet : marché aux épices

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le 17 Juillet 2016 : Le chat de Schrödinger

  1. Herb'au logis dit :

    Ça fait depuis 1935 que certains se posent la question « le chat de Schrödinger est-il mort ou vivant ? », prétendant qu’il est certainement les deux à la fois. Il faut dire qu’enfermé si longtemps dans une boîte sans que personne ne pense à l’ouvrir, avec de surcroît des produits toxiques pas bien sympas, le chat doit être dans un piteux état. Quand même…depuis le temps, ils ne doivent pas être bien malins tous ces savants s’ils n’ont encore pas trouvé la réponse. Moi, je n’y comprends rien à la physique quantique, mais je ne dois pas être la seule !

    C’est vrai que lorsque je regarde mon chat, certaines fois, je peux vraiment me demander dans quel état il est : dégoulinant d’un bord de chaise, les yeux clos, les pattes dans le vide, il ne semble vraiment pas bien vif, et pourtant…Il suffit qu’un lézard ou un petit oiseau passe par là et il ressuscite aussitôt ! Mais le chat de Schrödinger, lui, il n’a aucune chance de voir passer ne serait-ce qu’une petite mouche dans sa boîte. Ce n’est pas humain, ça ! Et, d’ailleurs, ce qui me paraît le plus bizarre dans cette histoire, c’est que la SPA ne s’en soit pas mêlée, c’est vrai quoi, Brigitte, qu’attends-tu ? Le pauv’minou, ça fait 81 ans qu’il tourne comme un lion en cage.

    J'aime

  2. eva dit :

    Bonjour,
    ton thème du jour exigeait de faire des recherches ! j’aurais pu laisser tomber, la physique quantique, ça me dépasse, ben oui… et finalement, dans le peu que j’ai compris (soyons honnête) j’y ai trouvé un réel intérêt. Merci de m’avoir incitée à une nouvelle ouverture d’esprit !
    Même si le lien avec le thème est plus ou moins discutable ??? voici ma participation.
    http://randonnezvousdansceblog.blogspot.fr/2016/07/defi-365-jours-decriture-199.html

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s