Le 23 Juillet 2016 : utepils (norvégien)

nom : bière que l’on boit en plein air Les Norvégiens doivent endurer un long et sombre hiver avant de pouvoir profiter de l’été, très ensoleillé mais bref. C’est pourquoi une bière que l’ont peut boire à l’air libre tout en prenant un bain de soleil n’est pas n’importe quelle bière : c’est une utepils !

14252060335_0c8f4807ca_o

Je ne sais pas quel temps il fera demain (aujourd’hui pour vous), mais là, au moment où j’écris, je viens de me prendre une radée qui ne colle pas du tout au sujet !

Alors, avec un peu d’imagination et de persuasion, je vais vous créer un autre décor.

Déjà, il fait chaud, il a fait chaud toute la journée, une brise s’est enfin levée en fin d’après-midi, l’ombre a gagné la piscine, les enfants ont pu se baigner. Leurs rires et les éclaboussures ont secoué la moiteur étouffante de l’après-midi. Sur la terrasse de bois, le sol est chaud sous les pieds, mais il ne brûle plus. Malgré tout, le moindre effort déclenche des suées, et on a juste envie de lire sur une chaise longue, en attendant de commencer dans quelques temps le repas, salade de tomates bien fraîches et grillades sur le barbecue. Dans ce moment de répit, on laisse de côté la limonade et on prend une bière, bien fraîche, la première de la journée. On la décapsule et on avale la première gorgée, avec le sentiment d’avoir enfin fini sa journée et de pouvoir prendre un peu de repos, d’énergie peut-être avant de commencer une soirée qui pourra durer tard dans la nuit.

Voilà ce qu’est utepils pour moi !

Sujet du 24 Juillet : Wyverne

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le 23 Juillet 2016 : utepils (norvégien)

  1. Herb'au logis dit :

    Vue la définition, j’ai dû, sans le savoir, boire une utepils. C’était à la fin de mon séjour en Cornouailles. Trois semaines à ne sortir dehors qu’avec son KWay ! Certes quelques jours de beau, mais pour un mois de mai, c’était quand même frisquet et pluvieux. Un temps normal pour les Cornouailles !

    Et puis voilà, le dernier jour, le beau temps s’est réellement levé. Nous avons pu nous payer un verre, à la terrasse d’un petit café du village, face à la mer, bleue, magnifique avec ses rochers rouges et ses voiliers blancs. Nous nous sommes fait dorer au soleil nouveau, enfin en T-shirts.

    Mon anglais très approximatif, mais néanmoins bien amélioré par ces trois semaines de bain linguistique, aurait pu s’accompagner de ce mot norvégien, si je l’avais connu. J’aurais pu faire la savante ! Et les habitants de Cornouailles auraient pu l’adopter, il est aussi assez approprié chez eux.

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s