Le 25 Août 2016 : Remembrance

01fdd3953b5b66348f0168cb3256f0fa_large

Evidemment, Llwynog courut au conseil aussi vite que ses quatre pattes lui permettaient. Avant de débouler comme une folle, elle s’arrêta, repris son souffle et remis de l’ordre dans sa fourrure.

Le conseil des Anciens était quasiment vide à part une vieille renarde qui jouait seule aux cartes (un passe-temps appris chez les humains). Mais une seule suffisait, alors Llwynog demanda :

« Bonjour, l’Ancienne ! Comment faut-il faire pour avoir 9 queues ? » La vieille renarde tourna lentement la tête et son regard sembla la juger du bout de ses moustaches jusqu’aux poils de son unique queue.

« Oui, c’est possible, mais… » Llwynog eut beau tendre l’oreille, la suite n’était qu’un murmure étouffé dont elle comprit un seul mot « remembrance ». Elle grimaça. Ce mot lui était inconnu, mais ressemblait fort à « démembrer ». Fallait-il tuer quelqu’un, le démembrer et le « remembrer » ?

« Pardon ? Je n’ai pas bien compris…

– Ma remembrance. Mes souvenirs, quoi. Faut que je réfléchisse renardette, on se dit qu’on oubliera jamais, mais les faits sont là ! Je ne sais plus par où il fallait commencer !

– On m’a parlé d’une bague… suggéra Llwynog.

– Ah oui, la bague ! Attends, je reviens ! »

Sujet du 26 Août : Mal quelque part ?

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le 25 Août 2016 : Remembrance

  1. Herb'au logis dit :

    trop mignonne cette petite !

    Avez-vous remembrance, ma mie, de ce délicieux moment ? Nous nous étions levés matin. Vous étiez à mon bras, nous marchions à petits pas pour pouvoir admirer pleinement l’aube naissante. A l’orée du bois, nous entendîmes le doux chant du rossignolet. Que ses trilles sonnaient joyeux à nos oreilles enchantées! Que nous étions heureux !
    Ma mie, je suis si loin de vous à présent. Me voici au côté de mon maître à guerroyer dans un pays étrange, où la soldatesque ne fait pas de quartier. Referais-je encore si douce promenade en votre compagnie ?

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s