Le 31 Août 2016 : Raconter un levé

d0860dedd3ab04064224e2e9f990a8d7

Le lendemain Llwynog se réveilla avec un bon mal de crâne. Faire le gâteau n’avait pas été sans mal, elle avait dû ânonner chacun des ingrédients jusqu’à ce qu’Okashi comprenne, prenne lui temps de lui traduire et qu’elle trouve ce qu’il lui fallait avec l’aide plus ou moins utile de Gula.

Par la suite, la confection du gâteau avait été tout aussi compliquée, elle avait dû recommencer plusieurs fois, mais enfin, un dessert correct était sorti du four. Okashi lui avait offert une coupe de cidre pour la remettre de ses émotions, avant de lui demander de l’aide, ce qu’elle n’avait pas pu refuser. Elle avait donc aidé en cuisine et fait le service jusque tard dans la nuit.

Ce matin, elle était donc courbaturée, aurait largement préféré rester blottie sous sa couette en plumes d’oie à laisser son mal de tête s’estomper, mais elle vit le gâteau posé près d’elle et retrouva son énergie. L’Ancienne aurait peut-être retrouvé la bague !

Sujet du 1er Septembre : Description : nature

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le 31 Août 2016 : Raconter un levé

  1. Herb'au logis dit :

    Drrrrrrrrrring…
    Tut, tut, tut…
    – Grrr mrrff pschhhh
    – Chérie, c’est l’heure
    – Grrr mmm pa mmm vi grr
    – Qu’est-ce que tu dis ? Je n’ai rien compris
    – Pas envie, grrr, pourquoi ??? L’heure de quoi ?
    – Ben il faut se lever, pour aller au boulot, pour gagner plein de sous, pour pouvoir ensuite partir en vacances aux Bahamas comme tu le souhaites depuis si longtemps, te payer tes mèches chez la coiffeuse, et ton vernis à ongles, et cette si jolie petite robe indispensable, et…
    – Grrr, sommeil, moi, grrrr
    – Allez, c’est juste un mauvais moment à passer, une fois debout, tu seras contente d’aller retrouver tes supers collègues, tu te rappelles, c’est le pot de départ de Gustave aujourd’hui…
    – M’en fout, grr, tu parles, mmm, arch, sommeil
    – Bon, chérie, cette fois, il faut que tu te magnes, tu n’as plus que 5mn pour prendre ta douche et boire ton café
    – Oui, bon, d’accord… mais quand même c’est trop injuste, pourquoi tu ne te lèves pas toi ?
    – Ecoute, moi, j’y suis allé suffisamment longtemps, maintenant, il faut bien que je laisse la place aux autres
    – Mouaif, bon prétexte…

    J'aime

  2. L’illustration avec le renard est trop belle, je te la pique 😉

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s