Le 10 Septembre 2016 : Bateau

estampe-japonaise-originale-une-barque-traverse-un-etang

Googooeyes, tel était le nom du garde, l’informa :

« Le bateau doit bientôt accoster. »

Llwynog regarda le petit ruisseau qu’on ne pouvait certainement pas nommer fleuve et qui serpentait paresseusement au milieu de la mangrove. Certes, à l’entrée du village, le courant était plus fort et il était impossible de traverser à pieds, mais bon.

« Le bateau ?

– Oui, nous attendons des visiteurs.

– Le bac, tu veux dire ? On ne peut pas vraiment dire qu’une planche en bois avec une tige soit un bateau ! Fit-elle remarquer.

– C’est vrai, mais dire « bateau », ça a plus de prestance, non ? »

Llwynog secoua discrètement la tête, à la fois amusée et consternée. Avec tout ça, elle n’avait pas encore réussi à lui demander s’il avait la bague !

Sujet du 11 Septembre : Zut, un PV !

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le 10 Septembre 2016 : Bateau

  1. Herb'au logis dit :

    Au loin, sur la ligne d’horizon, un trois mats semble immobile sur la mer étale et bleu gris. Plus près de nous, à l’entrée de la ria, des bateaux plus petits mouillent, attendant leurs propriétaires pour partir en promenade le long des côtes découpées de Bretagne. Le vent souffle ce matin, et les vagues roulent pour venir se fracasser sur les rochers en bas du sentier côtier. Un rayon de soleil transforme les flots et habille les eaux transparentes de turquoise et de multiples nuances de vert.

    En remontant l’aven on découvre le port. Là, de nombreux navires sont amarrés à leur bouée. Il y a des bateaux de plaisance avec leur grande voile bleue et blanche enroulée au mat et leurs cordes qui tintent au vent, des bateaux plus simples de pêcheurs sur lesquels on peut voir filets et casiers à moules. Rangées toutes ensemble le long du quai, les annexes de toutes les couleurs sont à disposition pour pouvoir rejoindre les bateaux. Un catamaran rentre doucement pour retrouver son emplacement. Sur le pont, une femme, seule, vérifie son matériel et s’apprête à sortir du port.

    Sur l’embarcadère, les passants contemplent le paysage et rêvent d’aventures…

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s