Le 9 Octobre 2016 : Prenez quelqu’un que vous avez croisé aujourd’hui et inventez-lui une histoire

difficile exercice et peu de temps ce matin.

Dans ma librairie vient souvent une dame et mercredi elle fut rejointe par une autre, un peu du même type. Je vous explique : 3 ou 4 gamins chacune qui vouvoient leur mère. Déjà, ça fait assez bizarre de nos jours. Donc les parfaits enfants, bien peignés, bien habillés (jupettes, chaussettes montantes, petits souliers, etc)… ou presque !

Parce que leur mère n’a aucune autorité ! Elle leur interdit de toucher des livres, le garçon s’assoit avec une BD par terre. La gamine sort un livre à la minute des rayons et hurle pour que sa mère lui achète. Elle les « dispute », ils recommencent, ça crie, ça hurle, ça pique des crises dans le magasin parce « Maman est trop méchante » elle ne veut pas acheter tel ou tel ouvrage.

C’est aussi elle qui m’avait fait un scandale parce que la BD qu’elle voulait acheter avait un angle abîmé, logique puisque son fils l’avait fait tombé plusieurs fois.

Bref, ce genre de personnes me laissent perplexe. Je ne sais pas comment je serais comme Maman, à la maison, chez eux, c’est sûrement Papa qui a l’autorité et qui oblige tout le monde à vouvoyer, mais réellement, la seule autorité qu’elle a sur eux c’est de se faire vouvoyer, c’est un peu triste.

Et quand deux familles se succèdent ainsi à piquer des crises avec des larmes de crocodiles pour un journal intime de princesse à paillettes, eh bien, on est content qu’ils s’en aillent !

Sujet du 10 Octobre : Le temps qui passe

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le 9 Octobre 2016 : Prenez quelqu’un que vous avez croisé aujourd’hui et inventez-lui une histoire

  1. Herb'au logis dit :

    C’est un monsieur aux cheveux blancs…à l’air sympathique. Je l’ai croisé hier au cours d’une sortie nature.

    Ce monsieur doit être peintre, ou photographe. Il regarde tout avec attention, que ce soit les paysages dont il détaille chaque menue parcelle, les minuscules fleurs qu’il prendrait en macro s’il avait son appareil sur lui, les oiseaux qu’il prendrait en rafale.

    Je l’imagine faisant une mise en scène : il veut faire un portrait, il installe une belle femme au pied d’un arbre, il choisit la lumière, détaille les ombres. Le fond peut être le ciel avec les oiseaux qu’il a repéré, ou alors il fait peut-être des flous pour que son sujet ressorte mieux.

    Je l’imagine ensuite retravaillant sa photo, recadrant, retouchant les couleurs.

    Je le vois bien en train d’exposer ensuite ses œuvres dans une petite galerie régionale, ou se présentant à un concours.

    Dans la réalité, ce monsieur est-il photographe ?? Comment savoir, je ne le connais pas et ne le rencontrerai certainement pas à nouveau…

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s