Lady Helen, Le Club des mauvais jours

1540-1-1

Alison Goodman

Sous la régence, à Londres en 1812, la jeune Lady Helen Wrexhall se prépare à faire son entrée dans le monde. Élevée par son oncle et sa tante après la mort de sa mère (et de son père) traître à la couronne, elle espère pouvoir faire un beau mariage et que le déshonneur de son nom soit oublié.

Lors d’un bal, elle rencontre Lord Carlston, accusé d’avoir assassiné sa femme trois ans plus tôt, qui s’avère être un parent éloigné. Mais bien vite elle se rend compte qu’il est bien plus que ça ! D’autant plus qu’elle semble avoir des pouvoirs qui grandissent en elle, pouvoirs susceptibles d’intéresser le Lord !

Ce roman mélange l’ambiance des romans de Jane Austen avec les belles robes, les bals, la recherche d’un mariage de bon goût (et d’amour ? peut-être), mais nous fait également entrer dans la dark fantasy avec tout un monde de démon dissimulé dans l’ombre et un mystérieux club près à les combattre.

Outre une couverture très jolie qui donne envie de s’y plonger, le roman est bien ficelé. On a envie que ça aille plus vite au départ (mais si ça allait trop vite, je le lui aurais reproché d’ailleurs), puis on est totalement pris dans l’histoire et lorsqu’on ferme les dernières pages, on a juste envie de lire la suite (malheureusement, il va falloir attendre). Les personnages sont bien travaillés, on s’attache vite à Helen et Darby, Lord Carlston a clairement un air de personnage masculin de Jane Austen. Les autres personnages secondaires le sont parfois un peu trop, mais il s’agit d’un premier tome, on se doute que certains prendront clairement de l’importance par la suite. J’ai beaucoup aimé le côté historique assez travaillé et tout le côté plus magique, plus alchimique qui se développera également par la suite sans doute !

Donc un vrai coup de cœur, un roman new adult vraiment très sympa, assez original et qui nous emmène dans le temps !

Publicités
Cet article, publié dans Challenge Pavé, Fantasy/SF, Lecture, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Lady Helen, Le Club des mauvais jours

  1. L’ambiance d’époque me plairait, mais le côté Fantasy ne sera pas pour moi. 🙂 Belle chronique en tout cas !

    J'aime

  2. Ping : Challenge Pavé | Girl kissed by fire

  3. Emilie dit :

    J’ai teeeeellement envie de me le procurer, sa couverture m’a séduite en magasin et l’univers aussi…. Je l’ai pas pris car j’avais peur que ça tombe trop dans les clichés un peu niais Young Adult… Mais plus je vois de gens le chroniquer plus j’en ai envie. En fait, je crois que lire ton article a été le coup de grâce 😬

    J'aime

  4. clairebelgato dit :

    J’ai du mal avec la fantasay mais pourquoi pas ! Ça a l’air sympa comme hostoire !

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s