Les Larmes

9782246861799-001-x

Pascal Quignard

Un auteur dont j’ai souvent entendu parlé, un peu de temps et voilà ce roman lu !

Roman, livre, assez surprenant d’ailleurs. Il faut quelques chapitres avant de comprendre le cheminement de pensée et découvrir l’histoire. Au temps de Charlemagne on suit des jumeaux, Hartnid et Nithard, dans un monde en plein changement. Entre la culture encore assez païenne, la venue et l’instauration du christianisme, les langues qui se mélangent et la naissance de la langue française, l’auteur propose une chanson de geste moderne, savante et attachante.

Il y a de nombreuses références tout au long du livre, pas forcément toujours explicitées, il est donc préférable d’avoir déjà une base en histoire et culture du haut Moyen-âge (sinon, revoyez un peu l’époque de Charlemagne, la chanson et Roland, etc!). Je pense avoir raté quelques unes de ces références; elles sont sûrement bien plus nombreuses que ce que j’ai remarqué !

Bon, hormis le massacre d’un chaton (c’est interdit ça, les livres me vexent vite si on tue des chatons !), le livre est agréable à lire. L’écriture est fluide et poétique, on apprend des choses et le côté romancé ajoute une autre dimension à cette époque souvent considérée comme sombre et inintéressante. Le jeu entre les miracles chrétiens et les traditions celtes (la présence et l’importance des cours d’eau, les références à la mythologie grecque, etc) donne également une bonne impression de cette période. La naissance de la langue française et du premier texte en français sont bien expliquées et sont comparées plusieurs fois au naissance et à l’apprentissage des enfants.

Pour conclure, il faut s’accrocher dans les 1ers chapitres histoire de se laisser porter par l’auteur et plonger en toute confiance dans ce moyen-âge qui devient histoire de France.

Publicités
Cet article, publié dans Histoire/Romans Historiques, Lecture, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Les Larmes

  1. J’ai fait une année de fac d’Histoire, mais c’est fort loin… du coup je pense que je me perdrais et aurait du mal à vraiment entrer dans l’histoire. J’adore tout ce qui se passe au Moyen-Âge, mais plus pour l’ambiance que pour me cultiver.^^ Donc je passe mon tour. En plus le massacre d’un chaton, je risque de faire une jaunisse !

    J'aime

  2. Du même auteur je pourrais te conseiller « Tous les matins du monde » que j’avais eu au bac, il est pas mal, et il y a même une adaptation en film sympa.
    On ne tue pas les chats, allons, Pascal, pourquoi ?

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s