Le 25 Novembre 2016 : Sans queue ni tête

Un peu comme mes demandes clients d’hier ! Ça envoyait du lourd !

Un monsieur, qui était venu la semaine dernière avec peu de précisions, est revenu hier. Il voulait un livre écrit par l’ancien prieur d’une abbaye bénédictine près de Troyes. Et encore, c’est ce que j’ai compris au bout d’un moment. Un auteur ? Ça commence par Don ou Dom. Peut-être. Un titre ? Non. Le nom de l’abbaye. Ligurie, ligugie, liguge, enfin quelque chose comme ça. Difficile à trouver, j’ai trouvé finalement l’abbaye (enfin je crois), mais nul part la liste des anciens prieurs. Et dans leur librairie en ligne, rien non plus. Et là il me dit qu’avec sa femme, ils ont trouvé l’information. Mais évidemment, il est incapable de m’en dire plus. Et il n’a pas arrêté de me dire : Mais vous trouvez pas ? J’ai trouvé, moi ! Mais vous trouvez vraiment pas ???

libraire-et-fier-de-lettre-oscar-des-livres

Libraire et fier de lettre

Finalement, il a laissé tombé. Après m’avoir dit que le livre n’était peut-être même pas encore publié. Mais il doit revenir ! S’il amène pas le nom exact de l’auteur, ça va être chaud !

Dans la même journée, un monsieur qui avait fait une commande à ma collègue vendredi matin. Qui est repassé samedi matin pour savoir si on en avait « d’autres » ? Mais d’autres quoi ? D’autres livres, évidemment, mais je ne lui ai pas fait l’affront de lui demander ça. D’autres livres en commande pour lui ? Non. Bref, difficile.

Il repasse hier, je vais chercher sa commande, il me demande de nouveau si j’en ai « d’autres ». Non, je n’ai toujours qu’une commande. Mais c’était pas ça apparemment. D’autres livres du même auteur ?

Mais vous ne voyez pas ! Les autres ! Il était limite en train de s’énerver ou de me prendre pour une idiote finie. J’ai bien essayé de comprendre, mais « d’autres » par rapport à quoi. Finalement il m’a dit d’autres livres d’auteurs, vous savez ils parlent et écrivent.

Oui… ben non, en fait…

Et évidemment, après un mardi pluvieux, j’ai eu un mercredi bien sportif !

3c0bac1845aef4a69c3bed95b0778bb0

Sujet du 26 Novembre : « Allons croustiller à l’évent, puis hâtons-nous d’assouvir ma postéromanie. » (On pique-nique rapido, puis on file faire des bébés.)

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Le 25 Novembre 2016 : Sans queue ni tête

  1. lilylit dit :

    Ah oui quand même ! Il y a des clients étranges…
    Au fait je t’ai nommée pour un tag : https://lilylit.wordpress.com/2016/11/23/tag-bilan-de-la-rentree-litteraire/ 🙂

    J'aime

  2. Waouh c’est peut-être pas facile sur le moment mais raconté comme ça c’est très drôle ! Est-ce que c’est vrai qu’un client sur trois demande simplement le dernier Marc Lévy?

    J'aime

  3. Herb'au logis dit :

    C’est l’histoire d’un chat qui n’a pas de queue, ou qui peut-être se l’est fait voler. On ne sait pas, le chat lui-même ne le sait pas. Il faut dire qu’il ne sait pas grand-chose, il n’a pas de tête non plus, le chat, ou si peu, elle est si petite qu’il n’y a rien dedans, il ne peut pas tout savoir, le chat. Il n’a donc pas de queue. Du coup, que reste-t-il d’un chat quand il n’a plus ni tête ni queue ? Cette histoire est à dormir debout. Oui, mais dormir debout, surtout quand on n’a pas de tête pour fermer des yeux qu’on n’a pas, ce n’est pas si simple. Essayez, vous verrez. C’est le serpent qui se mord la queue, ce que je vous raconte. Il en a de la chance, d’ailleurs, le serpent, car le chat, lui il ne peut plus se la mordre, sa queue. Et quand un chat ne peut plus tourner en rond, ce n’est plus une vie, de chat, c’est une vie de chien. Ouh là ! Je m’y perds moi, le chat, le serpent, le chien, que viennent-ils faire tous là ? Je crois que je vais retourner à mes occupations plutôt que d’écrire une histoire vraiment sans queue ni tête.

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s