Le 28 Novembre 2016 : Baleine – fleur – soda

Avec un sujet pareil, ça va être compliqué de faire sensé !

Bon, il y a un an, jour pour jour, je commençais mon nouveau boulot et sur les chapeaux de roues ! Même si ce mois de décembre risque d’être bien chargé (on sera maximum 2 en même temps au magasin, le grand luxe, quoi!) ; ça sera peut-être un peu moins stressant que l’année dernière, au moins, je connais les lieux !

Bon, pour la fleur, je vais pouvoir trouver une pirouette afin de la caser, par exemple en vous racontant que j’en ai vu au marché de Noël lorsque j’y étais allée. Mais pour la baleine, je ne vois pas où je pourrais la caser ! Quoique dans Love actually, il y a un homard dans la crèche, alors pourquoi je n’y mettrais pas une baleine ?

Ceci dit, la baleine me fait penser à H2G2, lorsqu’elle tombe et est dépassée par le pot de fleur.

Ah, bah non, raté, c’était un cachalot !

Quand au soda, je vous aurais bien dit que j’en avais bu l’année dernière, mais je n’en bois vraiment que très rarement. Par contre, il faudrait que je regarde, apparemment on peut s’en servir pour nettoyer certains trucs, etc. à voir !

Et vous, qu’allez-vous me raconter ?

Sujet du 29 Novembre : Thanksgiving

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le 28 Novembre 2016 : Baleine – fleur – soda

  1. Herb'au logis dit :

    C’est l’histoire d’une toute petite baleine, qu’on l’appelait Fleurette parce qu’elle était si petite qu’elle tenait dans une fleur. Elle était mignonne, tout le monde l’aimait. Quand elle sortait de l’eau elle faisait des petits jets, si jolis, que celui du lac de Genève, pourtant connu et aimé du monde entier, en était jaloux ! Elle nageait ainsi de par le vaste monde marin, faisait ses démonstrations de jets minuscules, s’installait en bordure de plage dans les fleurs environnantes, se faisant admirer partout où elle passait. Bref, une vraie star !
    Un jour, un estivant plus admiratif encore que les autres, lui proposa de venir avec lui au bar pour boire un verre en sa compagnie. La baleine était un peu ennuyée mais elle dû décliner l’invitation car, vous vous en doutez, comment aurait-elle pu se rendre à pied au bar, sachant qu’elle n’en avait pas. Elle s’installa donc dans une jolie fleur à la corolle suffisamment généreuse pour que cela puisse lui être confortable et attendit son admirateur. Celui-ci revint avec deux verres de soda afin de trinquer ensemble à leur rencontre.
    Jamais Fleurette n’avait bu une chose pareille ! Elle était habituée à l’eau salée, avec toutes les variantes possibles de salinité, selon l’endroit du monde où elle se trouvait, mais elle n’avait jamais eu bu quelque chose d’aussi étrange. Elle découvrait le goût sucré, elle découvrait le goût du citron. Et surtout elle découvrait les bulles. Habituellement, c’était elle qui faisait des bulles dans l’eau. Les bulles glissaient agréablement autour de son corps, ça la chatouillait, elle aimait ça. Mais sentir ce chatouillement dans sa bouche, que c’était original !
    Elle apprécia tellement, qu’elle et son admirateur prirent l’habitude de se donner rendez-vous à intervalles régulier afin de siroter ensemble un petit soda, Fleurette installée dans sa fleur préférée et son accompagnateur, à ses pieds dans le sable fin et chaud de la plage.

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s