Le 30 Novembre 2016 : Décrire un personnage masculin

je ne peux pas écrire le texte d’aujourd’hui, j’ai un chat sur le bras et c’est plus dur de taper avec une seule main !

… je ne sais pas si ça aurait fonctionné comme excuse auprès d’un prof, ça… mais tant pis, je passe mon tour cette fois !

Sujet du 1er Décembre : Faute d’orthographe

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le 30 Novembre 2016 : Décrire un personnage masculin

  1. Herb'au logis dit :

    Elle avait donc rencontré son prince.
    Celui–ci était bien tel qu’elle l’avait rêvé toutes les nuits passées. Contrairement à elle, il était assez grand. Très mince, il se penchait souplement vers elle pour lui murmurer quelque confidence à l’oreille. Il était un remarquable danseur, et l’avait emmenée tout au long de la soirée dans un tourbillon sans fin, lui faisant chavirer le cœur et l’esprit. Et ses yeux…la jeune fille ne pouvait s’en détacher. Ils étaient d’un noir profond, bordés de longs cils tout aussi noirs, et lui donnait un regard de velours. Elle s’y plongeait avec plaisir, souhaitant immédiatement s’y noyer pour toujours.
    Non seulement ce prince était charmant mais il était charmeur aussi ! Il lui fit découvrir petit à petit qu’il était un peu magicien. Il ne ménagea en effet pas sa peine pour séduire la belle. Au cours d’une valse lente, à chaque demi-tour, sous les pas de la danseuse, fleurissaient une multitude de fleurs aux couleurs merveilleuses.
    Après une autre danse plus vive, la demoiselle commençant à avoir très chaud, une myriade d’oiseaux du paradis vinrent l’éventer de leurs ailes multicolores.
    Puis le cavalier si distingué l’emmena s’assoir dans un petit fauteuil un peu à l’écart. Le prince d’un geste fit apparaître un orchestre qui joua une douce musique. Ils échangèrent sur leurs vies respectives, ils apprirent à se connaître et se promirent de se revoir très bientôt.
    La jeune fille en partant du bal vit la silhouette svelte s’effacer doucement dans le lointain.

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s