L’Éden la nuit

Guillaume de Sardes

En 2011, un jeune russe arrive à Paris. Devenu riche, il recherche sa sœur partie en France 8 ans plus tôt. Il sait simplement qu’elle travaille dans un club de strip-tease. Au fil de ses errances, il rencontre Nina. Pendant qu’elle danse, il lui raconte son enfance, sa sœur, leurs parents, sa vie en Russie et sa recherche.

Ce roman, presque une nouvelle, n’a pas une intrigue des plus originales (on comprend tout de suite qu’elle sera la fin), néanmoins, l’écriture est belle et poétique. L’auteur explore l’intime, les souvenirs et ressentis des personnages.

Même si je n’ai pas eu de gros coup de cœur à cause du manque de suspens, c’est un joli petit livre qui se lit bien.

Publicités
Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’Éden la nuit

  1. J’avais déjà entendu parler de ce livre mais je n’ai jamais réellement eu la chance de le lire pour l’instant. C’est vrai qu’on se doute de la fin, mais je pense que ça reste un bon livre quand on a plus « rien » sous la main ! Je pense que c’est un des prochains livres sur ma liste !

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s