Les Royaumes du Nord

A la croisée des mondes, tome 1

Philip Pullman

Voilà déjà pas mal de temps que j’avais envie de relire la trilogie, mais avec l’annonce du nouveau roman, j’ai sauté sur l’occasion.

Pour ceux et celles qui n’auraient pas lu, ou oublié, ce dont il s’agit, Les Royaumes du Nord nous font découvrir les aventures de la jeune Lyra et de son daemon Pantalaimon. A 11 ans, elle vit parmi les érudits du Jordan College, à Oxford, passant son temps avec Roger, le garçon de cuisine, à se chamailler avec les enfants des gitans et à courir partout, malgré les Enfourneurs, ces effrayants inconnus qui enlèvent des enfants. Mais un jour, alors qu’elle espionne le conseil, elle apprend l’existence d’une particule, nommée la Poussière, bien mystérieuse, qui semble au centre de nombreuses conversations. Peu de temps après, elle est confiée à Mme Coulter. Avant son départ, on lui confie un aléthiomètre, une sorte de boussole qu’on peut questionner afin de connaître la vérité…

Je n’avais lu cette trilogie qu’une seule fois, il y a (déjà !) 15 ans. Pourtant je me souvenais encore des prénoms des personnages, d’une bonne partie de l’histoire, de l’ambiance; alors que certains romans que j’ai lu cette année ont déjà quasiment disparus de ma mémoire. Il faut dire que Pullman a un grand talent de conteur. Non seulement, il arrive à mettre en place un univers qu’on appréhende très vite, mais véritablement à nous faire ressentir les émotions de Lyra. Notamment tout le travail sur les daemons est remarquablement fait, puisqu’avant de lire le roman on a aucune idée de ce dont il s’agit, alors que si vous l’avez déjà lu vous imaginez très bien ce que c’est, ce qu’on peut ressentir et évidemment la terreur qu’on pourrait ressentir si on essaye de nous en séparer !

Les personnages sont tous intéressants et même si parfois on n’en sait pas énormément sur eux, on s’y attache (pour preuve, je m’en souvenais encore 15 ans après ma première lecture). Le caractère de Lyra peut paraître parfois enfantin ou au contraire arrogant à certains, mais je trouve qu’il est au contraire très bien nuancé. Non seulement c’est encore une petite fille prise dans une intrigue qui l’a dépasse, mais elle commence à devenir adolescente. De plus, grâce aux daemons, on voit bien le jeu que fait l’auteur entre ce que veulent faire paraître les personnages et ce qu’ils sont en réalité, avec des réactions parfois plus apeurées, plus colériques selon la situation qu’ils aimeraient le faire croire.

L’univers a aussi son originalité, avec le mélange de religion et de sciences; de technologie et de fantastique. Le voyage dans le grand nord, avec un ours en armure a un côté exotique et original qui donne toute sa saveur à l’aventure.

C’est donc un roman fort, qui reste marquant et qui n’a absolument pas pris une ride ! Les sujets abordés sont intéressants et au-delà d’une quête et d’une grande aventure, c’est un roman que tout adolescent devrait lire (et tout adulte qui ne l’aurait pas encore lu !)

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, Littérature Jeunesse/Young Adult, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les Royaumes du Nord

  1. Sophie 🙋 dit :

    J’adore tellement ce livre. Il me rappelle mon enfance. Cet auteur fut un de mes premier coup de coeur quand j’ai commencé à vraiment bien aimer la lecture. Sa plume est simple mais en meme temps, il t’emmene dans un monde merveilleux 😍

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s