Frat’Hello

tome 1 : La Communauté de la Demeure

François Garagnon et Frère Daniel-Marie

Une nuit, Jean, 18 ans, fait un rêve, qui lui dit de partir en quête d’un trésor. Il va demander conseil à son ami Tancrède, et alors qu’il rentre chez lui, il est pris au milieu du braquage d’une bijouterie, un homme est tué à sa place, il arrive à s’enfuir, non sans emporter une montre d’une valeur inestimable. Trouvé par Marie, sage-femme, il est emmené à l’hôpital, mais il doit donc s’enfuir. Ses pérégrinations un peu hasardeuse l’emmèneront jusqu’à la Demeure, un lieu de vie et de réflexion, tenue par des frères franciscains.

Ce 1er tome fait partie d’une trilogie dont je ne lirais pas les deux autres tomes d’affilé, c’est un texte assez dense (et un gros gros pavé !)

J’avoue être assez partagée avec ce roman. Le côté romanesque, et plus particulièrement thriller, est assez maladroit je trouve. Il y a beaucoup de choses qui ne sont pas hyper vraisemblables. Ne serait-ce qu’à 18 ans, il ne parle pas une seule fois de sa famille, de ses études et qu’il s’enfuit dans un autre pays sans leur accorder la moindre pensée (personne ne se fait du soucis pour lui ?).

Le côté spirituelle est assez intéressant car assez éclectique. Si on parle de religion, ce n’est pas le seul moyen d’atteindre son véritable moi, il y a une grande part de réflexions, de méditation, de poésie et de jeux avec les mots et leurs sens qui peuvent aider dans cette quête. L’écriture de Garagnon est assez reconnaissable de ce côté-là, assez dense également, il y a donc certains passages où on a plus l’impression de lire le fil des pensées de l’auteur, en vrac et parfois collées les unes aux autres qu’un vrai roman.

Quant à la fin avec la venue de la Société du Styx, j’ai trouvé que ce n’était on ne peut plus cliché. Non seulement le gars est barbu, tatoué, percé de partout, boucle d’oreilles, roux, avec un kilt et j’en passe; mais lorsque les « gentils » parlent de lui ils critiquent le fait qu’il ait des yeux vairons, une des rares choses dont il n’est pas responsable ! pas hyper sympa pour des gens qui prônent la fraternité.

Bref, la trilogie reste quand même agréable à lire une fois qu’on a passé les balbutiements du thriller, il y a de nombreuses choses intéressantes à retenir, à relire si on est un peu intéressé par la spiritualité, par le fait de se trouver soi-même et d’avancer mieux dans la vie !

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, Policier/Thriller, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Frat’Hello

  1. Angelilie dit :

    beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N’hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo)
    au plaisir

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s