Femme à la mobylette

Jean-Luc Seigle

Reine a été quitté par son mari et vit maintenant avec ses trois enfants. Malheureusement, elle ne trouve pas de travail et son mari souhaite avoir la garde exclusive. C’est en nettoyant le jardin qu’elle trouve, au milieu des ordures laissées là par son ex, une mobylette bleue. Avec elle, c’est l’espoir qui revient. L’espoir de trouver un boulot, ramener de l’argent à la maison et garder ses enfants. Et pourquoi pas, reprendre sa vie en main et l’aimer à nouveau !

Ce roman très court (200 pages et une 30n de dossier à la fin) se lit vraiment tout seul. On rentre dans le quotidien de Reine, une femme un peu perdue, malheureuse, tout à fait ordinaire et à laquelle on peut s’identifier ; qui grâce à la trouvaille de la mobylette reprend enfin conscience et pense que tout va s’arranger. Évidemment, c’est plus compliqué.

J’ai trouvé l’histoire belle, émouvante, même si la fin est dur, mais c’est aussi cela qui permet de ciseler le roman et d’en faire une petite perle.

L’histoire ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais j’ai été touché par la simplicité de cette femme, son amour pour ses enfants, pour ses ancêtres et sa passion pour la couture.

Une belle histoire que je recommande donc !

Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, Nouveautés, rentrée littéraire 2017, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Femme à la mobylette

  1. lilylit dit :

    Je l’ai beaucoup aimé aussi, je trouve que Jean-Lu Seigle a le don pour rendre hommage aux gens simples.

    J’aime

  2. Julie Dionaea dit :

    Un roman que j’ai repéré pour cette rentrée, j’espère le lire bientôt et qu’il me plaira !

    J’aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s