Les Pleureuses

Katie Kitamura

La narratrice s’est récemment séparée d’avec son mari, Christopher, mais personne ne le sait encore. Lorsque la mère de Christopher n’a plus de nouvelles de lui depuis qu’il est parti en Grèce, elle demande à sa belle-fille d’aller voir ce qu’il se passe. La jeune femme accepte, en se disant qu’elle profitera de l’occasion pour officialiser leur divorce, mais lorsqu’elle arrive à l’hôtel Christopher est introuvable.

Ce roman est relativement court, mais il n’en fallait pas plus. En effet, il est vraiment tourné sur les sentiments des personnages, leurs analyses, il n’y a donc aucune action ce qui rend le livre très lent. Néanmoins l’histoire et les réflexions sont intéressantes. On se prend d’affection et de compassion pour la narratrice dont le mari volage disparaît de la circulation lorsqu’elle veut demander le divorce.

Les personnages sont vus de l’extérieur, à part la narratrice, et la distance qu’elle conserve avec eux empêche de vraiment nous y attacher. Quant à la Grèce, si la crise est toujours sous-jacente, on n’en voit donc que le côté négatif avec en plus les incendies, et on a pas l’impression de partir en voyage avec ce livre.

Une lecture en demie-teinte, avec une histoire intéressante et des réflexions sur le mariage et la séparation fortes et prenantes; mais un manque de points d’intérêt qui donne réellement envie de tourner la page suivante.

Vous l’avez lu ? vous en avez pensé quoi ?

Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, Nouveautés, rentrée littéraire 2017, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les Pleureuses

  1. Je ne l’ai pas lu non, mais du coup je pense que je ne le ferai pas.^^

    J’aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s